06/03/2013 – TOKYO DOME / TOKYO / AKIHABARA

06/03/2013 – TOKYO DOME / TOKYO / AKIHABARA

6 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

– DIRECTION LE TOKYO DOME

Il nous suffit de sortir de l’hôtel (quartier Suidôbashi), prendre à droite, aller tout droit en direction de la station de métro, que l’on emprunte tout le temps, continuer encore quelques mètres tout droit et nous voilà arrivés au magnifique site du Tokyo Dôme. À 5 minutes de marche, c’est juste parfait.

Il est content le Beckuto !!

C’est très calme et surtout très vide le matin. Quelques businessmen par-ci par-là qui prennent sûrement un raccourci pour se rendre à la station de métro ou peut-être dans les bureaux situés juste en face de notre hôtel ; d’ailleurs quand on rentre le soir, on en voit encore certains à travers les vitres qui bossent ou qui sont en réunions… ou qui attendent que le Boss décide de partir. Manquerait plus qu’ils écrivent des choses très importantes sur leurs paperboards et qu’on pique toutes leurs idées révolutionnaires pour devenir les maîtres du monde, mwahahaha… oulà, je commence à divaguer, revenons à ce qui nous intéresse vraiment, le Tokyo Dôme. Lieu où se disputent des matchs de baseball.


D’ailleurs en ce moment se déroule la Classique Mondiale de Baseball et les matchs du Japon se jouent justement au Tokyo Dôme, autant dire qu’ici le soir ça sera sûrement bondé étant donné les 42000 places de capacité du stade en forme d’œuf (surnommé le Big Egg). Par contre on n’a jamais acheté de places pour assister à un match, mais je suis sûr que tout devait déjà être sold-out depuis de longs mois ; on se contentera de regarder les matchs à la TV.

SUR LE SITE IL Y A PAS MAL DE CHOSES POUR OCCUPER LES PERSONNES…

… un grand 8, une grande roue, un centre commercial de plusieurs étages etc. non ouverts bien sûr à cette heure matinale. La seule attraction du moment est offerte par une bande de jeunes et leur drone quadricoptère, c’est rare qu’on en voit en France pour le moment, mais nul doute que ça va vite arriver et peut-être pas pour un bon usage, nous connaissant…


– DIRECTION LE QUARTIER DE TOKYO MÊME –

Celui des affaires principalement, celui avec tous les hommes et les femmes en costumes se baladant à vive allure au milieu de grands buildings tout gris et tout horribles ; en clair le quartier qui ne donne pas vraiment envie à un touriste d’aller. Mais là-bas se trouve les jardins impériaux et çà on pense que c’est à voir quand même. On aperçoit le palais au loin, on peut s’y rendre en traversant un long pont, mais première surprise : c’est inaccessible… ça commence bien. On décide donc d’aller directement vers les jardins, on se balade un peu sous un soleil très agréable et malgré le bon temps et notre bonne humeur bah on est quelque peu déçu de cette virée. Parce qu’au final, il y a pas mal d’entrées interdites, les jardins qu’on a pu voir ne sont pas vraiment fameux, donc pas grand-chose à voir.

Ah si, en montant sur une petite colline on peut avoir un panorama assez intéressant sur la ville et on aperçoit ce qui semble être le Budokan au loin. Mais le seul endroit vraiment intéressant est un temple derrière une grande haie où l’on entend des cris… oui ça fait peur, mais c’est intrigant. Et comme on ne veut pas perdre cet instant, la seule chose à faire est de sortir nos caméras pour filmer la scène ; ouais on est des réalisateurs en herbe et on va impressionner tout le monde … ou pas

BV : “T’entends ces cris ?”

Ryo* : “C’est quoi çà ?”

BV : “C’est sûrement des gars qui font du Kendo ou un truc du genre avec des sabres en bois.”

Ryo : “Putain regarde les vitres comment elles vibrent !”

BV : “Ça fait peur quand même, les gars de la ZUP** chez nous se chieraient dessus ici.”

Ryo : “Hahaha, imagine t’as un gars qui sort par la vitre avec un sabre à la main et nous cours après !”

BV : “Ouaaah non ! Ce serait énorme !”

** ZUP : Zone à Urbaniser en Priorité, une “cité” en fait.

– DIRECTION AKIHABARA

On mange Japonais, il fallait bien qu’on s’y mette vraiment à un moment donné ! Je prends des nouilles Udon avec du poisson grillé… auquel je ne ferais pas honneur, moi et tout ce qui vient de la mer on n’est pas très copains, autant le dire, on est carrément ennemis… sauf avec les Croustibat qu’on ne peut pas battre. Par contre les nouilles j’en raffole !

On repart direction les boutiques, je m’achète “Reborn! Colore”, l’artbook du manga en version poche, il est magnifique et très… coloré. Sans oublier au passage de me prendre deux tomes de mon manga préféré BECK, le tome 10 avec cet énormissime concert et ô combien décisif au Greatful Summer Sound Special 5, le GSSS5 pour les aficionados et le tout dernier tome, le 34 qui marque la fin d’une excellente histoire. Ryo repère déjà quelques figurines qu’il achètera la 4è semaine.

ON CROISE UNE BOULANGERIE / SALON DE THÉ AU DOUX NOM DE “VIE DE FRANCE”

… autant aller voir ce que donne la pâtisserie française faite au Japon. Je prends un croissant et un Ice Tea… enfin ce que je pensais être un Ice Tea de la marque Lipton, mais c’était bel et bien du vrai Thé Froid et franchement c’était dégueulasse, alors ni une ni deux je vais me chercher un jus d’orange pour m’enlever ce goût atroce de thé glacé… Par contre le croissant était délicieux ! Une bonne surprise que voilà.


L’après-midi étant passée assez vite, on rentre à l’hôtel satisfait tout de même de cette troisième journée au pays du soleil levant. Oui il fallait bien que je place cette appellation tôt ou tard…



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée e tutti quanti).