12/03/2013 – FUSHIMI INARI

12/03/2013 – FUSHIMI INARI

12 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

Levé en douceur. Comme on n’a pas le droit au déjeuner dans cet hôtel, on se le fait nous-mêmes grâce aux délicieux cookies Granola offerts à notre départ par Mme Saeba*.

– nos ventres vous remercient –

EN CETTE BELLE MATINÉE ENSOLEILLÉE, ON SE DIRIGE VERS LE SANCTUAIRE FUSHIMI INARI

… le “Temple du Renard” et ses iiiiiinnombrables Torii – LE lieu que je voulais ABSOLUMENT voir. Vu la montagne que c’est, il va y avoir de la marche pour un bon bout de temps et de la bonne grimpette même. Il faut grimper, grimper, griiiiiimpeeeer !!! Mes yeux s’émerveillent, mais mes petites jambes agonisent au fil des marches. Une fois arrivé tout en haut, on se dit que ça en valait vraiment la peine ! Le panorama sur Kyoto est hallucinant.

“C’est loin, mais c’est beau”

J.C

On redescend avec une sacrée faim ! En passant devant plusieurs restaurants qui longent la rue face à l’entrée du sanctuaire, je vois Ryo* qui bave devant des grillades de poissons – c’est vrai qu’elles donnaient envie, même si je déteste çà – c’est décidé, c’est dans ce petit resto qu’on mangera. Ryo prend bien sûr les grillades, quant à moi ça sera des nouilles accompagnées de poulet et de poireaux – MIAM MIAM.


Nos ventres de nouveau bien remplis, on repart vers un autre Temple qui se trouve quasiment à une heure de marche. Le soleil commence à taper un peu trop sur nos têtes et même si je suis le seul à avoir un chapeau, comme par hasard c’est quand même moi qui me choppe un coup de chaud… mal de ventre, frissons… vite vite vite faut trouver des chiottes !!! Et là miracle, on tombe sur le Temple que l’on cherchait et il y a des WC ! ALLELUIA !

OUBLIONS CETTE HISTOIRE…

… et concentrons-nous sur les 2 immenses bâtisses que l’on a sous les yeux. En réalité ce n’est pas un temple, mais un petit château (Momoyama-jô). C’est magnifique, on se croirait dans un décor de film de Ninjas, avec ces grandes étendues de verdure, ces petits ponts rouges typiques ; ah qu’on s’y sent bien ici. On entend encore une fois quelques cris au loin, mais pas de baston à l’horizon, juste des étudiants qui jouent au Baseball dans le terrain pas très loin. Ce sport fait fureur au Japon.

Pour le prochain Temple on décide de prendre le train. Une fois arrivé, comme deux idiots on entre direct sans n’avoir jamais remarqué qu’il fallait en fait payer pour le visiter… OUPS ! Un Temple zen avec plusieurs statues de guerrier et de bouddha ; des lanternes pendues au plafond des chemins reliant les bâtisses ; des chemins partant vers les monts alentours ; pas de doute, tout est fait pour qu’on soit relax dans ce lieu. On en prend encore plein les yeux.


RETOUR EN DIRECTION DE LA GARE OÙ L’ON PEUT APERCEVOIR LA GRANDE TOUR DE KYOTO.

On se dirige vers un très grand magasin, à plusieurs étages, où Ryo s’achète de toutes petites figurines d’Hunter x Hunter et de Metal Gear Solid. En sortant on repart vers l’hôtel, on s’arrête au Kombini d’en face pour acheter nos repas (miam des spaghettis bolo) et j’en profite pour acquérir mon tout premier Weekly Shonen Jump ! Le magazine où est pré-publié entre autres Naruto, Reborn et One Piece ; pour ce numéro c’est Assassination Classroom en couverture, un nouveau manga qui commence à faire fureur au Japon, dont j’ai parlé à Ryo il y a quelques jours – nul doute que ça va très vite arriver en France – des élèves qui essayent de tuer leur prof Alien pour sauver le monde, ça ne peut que marcher !

Une fois rentré à l’hôtel, le petit rituel peut démarrer : manger / bain public / petite série sur la tablette / Bonne nuit les petits !



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée e tutti quanti).