1er WEEK-END / SEMAINE 1 (part. I)

1er WEEK-END / SEMAINE 1 (part. I)

1 janvier 2020 6 Par Beckuto Vongola

– 28/12/2019

Je commence à émerger vers 8h30/9H touuut doucement. Ah y’a des travaux juste à côté et comme ma fenêtre donne sur la rue… bah j’entends tout pour le moment !

Vu le froid au dehors, je vais rester un peu à l’intérieur et sortir pour l’aprèm pour essayer, notamment, de trouver un adaptateur prise pour l’ordi !


14H, je mets ma tête dehors. Bon, le soleil est au RDV, mais le vent glacial est toujours là, lui aussi !

DIRECTION SUIDÔBASHI :

À peine je retourne dans ce quartier que j’ai le sourire aux lèvres, il me fait du bien ce petit bout de Tokyo, c’est con, mais c’est comme çà ! Je vais au Don Quijote pour voir si je peux trouver ce qu’il me faut. Pas d’adaptateur prise Européenne=>Japonaise, tant pis.

Je me balade un peu à Tokyo Dome City, c’est bondé, on est Samedi après-midi, mais il va surtout y avoir une parade apparemment ; je n’ai jamais vu autant d’ados fille au m² ! Hallucinant et flippant vu qu’elles portent quasiment toutes une veste beige en laine – tiens d’ailleurs, cette couleur a du succès, j’en vois plein en porter depuis hier dans les rues !

Je me rends au Jump shop, aujourd’hui c’est la sortie du Tome 95 de One Piece, et comme le veut MA tradition personnelle, je dois me prendre tous les tomes de OP qui sortent durant ma présence dans ce pays… mais vu le monde dans la boutique, je décide de reporter mon achat à un peu plus tard – le 94 devra aussi être acheté !


DIRECTION AKIHABARA :

Yodobashi Camera Akiba, il doit bien avoir des adaptateurs, non ? Bah pas celui que je cherche semble-t-il… eh merde… bon ben direction Bic Camera ! Je regarde le plan, apparemment ça serait à l’étage 4. Je ne trouve pas, alors je demande des renseignements (en Anglais) à un vendeur avec photo à l’appui (merci la 4G très rapide grâce à une carte SIM DATA) et il me dit que ce serait plutôt au 2e étage. Merci, je descends et en effet, ils sont là… bon, maintenant c’est 4mm ou 4,8mm de diamètre la prise Européenne ? Pendant que je vérifie sur le portable avec l’ami Google, un homme entre dans le rayon et regarde également attentivement les adaptateurs. Il engage la discussion en me disant, en Anglais, que ça fait 3 semaines qu’il en cherchait un pendant sa vadrouille à travers le Japon avec sa femme et ses 4 enfants ; j’apprends qu’il est Australien, alors je lui demande si sa maison dans son pays ne craignait rien avec les grands feux qu’il y a en ce moment ; NON, il me répond, il est du côté de Brisbane, près de la mer donc pas beaucoup de risques pour le moment, par contre il prend souvent des nouvelles de ses amis et me raconte qu’ils craignent plus pour leurs santés que pour leurs maisons (air impur, eau contaminée, “brume” constante…). Il est aussi remonté contre son gouvernement qui n’a pas pris la chose au sérieux et qui essaye désormais de se racheter, mais le mal est fait !

Il est impressionné quand je lui dit que je reste à Tokyo 6 mois pour apprendre la langue et m’encourage à réussir – merci mec, je t’aurais bien branché sur King Gizzard & The Lizard Wizard, mais ne jouons pas le cliché et le forcing. Il me dit sur un ton humoristique “Arigato et Konnichiwa, ce sont les seules choses que je sais dire” et je lui réponds “Au moins, quand on sait çà, on est des touristes polies !”. Il m’a bien fait marrer. Je lui souhaite un bon voyage et on se quitte on se serrant la paluche… c’est après avoir payé et être sorti que je réalise que je ne lui ai pas demandé son prénom… PÔ BIENG DU TOUT ÇÀ !


JE ME TRIMBALLE UN PEU DANS AKIHABARA

… regarde le prix des figurines… Demon Slayer c’est une grosse blague (LuccassTV l’avait montré) et les nouvelles de My Hero Academia sont magnifiques ! Surtout celle de Dabi (Crématorium pour nous). Je prends le chemin du retour, je m’arrête à Suidôbashi pour aller – quand même ! – me prendre le tome de One Piece.

Après mon achat, je vais voir les illuminations de Noël du Tokyo Dome et oui, c’est vraiment pas mal.


Je rentre à la sharehouse, direction la station de métro Itabashi Honcho pour rejoindre mon petit quartier : Futabacho. Quartier vraiment calme, rue typique, bien serrée et remplie de maisons à 2 voire 3 étages. Discussions avec le Fratello*, la Madre*, Ryo* & Aki* ; je teste l’adaptateur, pour le moment ça marche bien, à moi Netflix ouaiiiis !!! Euuuh je veux dire à moi le blog… hum… quand même !

Je laisse un petit mot sur le tableau à l’entrée de la sharehouse pour me présenter et saluer tout le monde. Dodo à minuit.

Hey !! … Salut !! …



– 29/12/2019 –

Je passe la matinée à envoyer des mails pour donner de mes nouvelles à d’anciens clients de la Librairie (les meilleurs).

14H, je sors pour me balader tranquillement dans ce quartier si paisible – ça fait un bien fou. Je ne croise pas énormément de monde. Je suis à la recherche d’un 100 Yen Shop (comme son nom l’indique, tout est à 100 yen / 0,80€… même si en réalité c’est 108 yens avec la taxe). Trouvé un Lawson 100 et un Can Do ! 1er achat : ustensiles de cuisine, un peu de bouffe, un produit sent bon et des masques blancs en prévisions si jamais le nez venait à couler et la toux à se faire entendre.


J’ai commencé ma première pellicule photo au Japon : une Kodak Color Plus 200, j’ai déjà hâte de voir comment sera la photo des statues de Mickey & Minnie. J’ai vu pas mal de choses aux alentours, notamment un pont qui risque d’être pris d’assaut pendant la période des SAKURA !

Photo prise avec mon portable… pour la pellicule photo, elle sera développée bien plus tard…

20h30 : Skype à la sharehouse avec les parents, je leur montre la chambre et parle de mes premières bonnes impressions – même si j’ai un peu de mal à bien l’expliquer. Après presque 30min d’échange, on se dit “à la prochaine” !




– 30/12/2019 –

Il pleut un peu dehors, pas de travaux ce matin, grasse mat’ !

Je traîne un peu sur l’ordi pour voir ce que je dois faire durant mes 1ers jours à Tokyo :

– Trouver la mairie et enregistrer mon adresse sur ma carte de résident.

– Avoir un “My Number” – je vais être fiché !


1ère journée OFF.




– 31/12/2019 –

Dernier jour de l’année, on en profite un peu en restant au lit jusque 11H.

Un grand vent au-dehors pour pas changer… je vois des vélos tomber devant ma fenêtre – ce parking va m’en faire voir je pense, on ne va pas s’ennuyer avec lui !

Je décide quand même de sortir – d’ailleurs je me suis dit que même quand je n’aurais rien à faire durant mes prochains week-ends / vacances scolaires (c’est bizarre de redire çà…), je me ferais tout de même une balade dans le quartier pour m’évader un peu, une petite demi-heure c’est déjà suffisant.

15H===>17H DEHORS…

… je suis retourné au 100 Yen Shop Can Do, mais je n’ai pas trouvé ce qu’il me fallait : bouilloire, savon, liquide vaisselle et petit miroir.

J’ai fait du repérage dans les supermarchés pour le lait, le jus d’orange du matin, des pâtes… je n’ai pas vu de confiture pour accompagner mes petits biscuits secs… j’ai vu du pain de mie, de la brioche, mais ça n’a pas une grande période de consommation (quelques jours à 1 semaine).

Vers 16H30 j’ai voulu m’abriter de ce vent glacial et me réchauffer avec un gros bol de Ramen, donc j’entre dans un petit restaurant et… on me stop en me disant qu’ils arrêtaient le service parce qu’ils vont fermer – j’ai complètement oublié qu’on était le 31 Décembre !!!

Bravo Beckuto… vraiment bravo ! …

JE REVIENS À LA SHAREHOUSE ET JE RÉVISE MON JAPONAIS…

… bon ben… le mois de Décembre sans rien faire quasiment (stress pour la sharehouse, grève des transports, un train ? oui ? non ? les fêtes…) bah ça m’a cassé mon avancée, j’ai oublié du vocabulaire et des Kanjis !

PUTAIN !!!

Faut que je m’y remette avant la rentrée Lundi prochain, je ne veux pas redémarrer de tout en bas.

Allez, motivation Beckuto !!!

Ok Ok Morpheus, j’y vais !!


Pas de soirée du nouvel an pour moi, ça sera pépère devant l’ordinateur.

EN FAIT, LE NOUVEL AN AU JAPON C’EST PLUS FAMILIAL…

… on se réunit, on bouffe bien comme il faut – surtout des nouilles Soba qu’il faut absolument finir avant minuit sinon ça porte malheurs, en réalité c’est pour espérer que leur vie soit aussi longue que des nouilles Soba – on regarde la TV et l’émission traditionnelle de concours de chants et après minuit, les familles se rendent au temple / sanctuaire pour faire la 1ère prière de l’année. Pour les plus courageux, on se lève très tôt le matin pour admirer le premier lever du soleil !

Bien sûr, il y a les jeunes qui font la fête, notamment au carrefour bien connu de Shibuya, mais mon dernier métro pour mon quartier étant à 00h25… ce n’est pas vraiment jouable.


1er nouvel an à l’étranger, loin de la famille, seul, mais heureux tout de même – n’est-ce pas là l’essentiel ?




01 JANVIER 2020 : BONNE ANNÉE !!!

Aujourd’hui c’est balade à Jimbôchô, le quartier des Libraires et bouquinistes… qui est totalement vide… c’est le 1er Janvier !

En réalité, je me suis surtout chronométré de la sharehouse à l’école en prenant en compte : la marche jusqu’à la station, l’attente du métro, le trajet, la marche jusqu’à l’école avec les feux rouges aux 2 passages piétons ===> 35 minutes, donc on va dire qu’il me faut minimum 45 minutes pour être sûr de ne pas arriver en retard en cours – encore moins le premier jour de la rentrée.


J’ai vu un restaurant espagnol, ça sera à tester ! Mais quand est-ce qu’il y en aura un chez nous ??? L’espagnol qui se lancera, il se fera des couilles en or !

COJONES DE ORO !!!

Vu aussi Spidey dans une vitrine qui se tenait fièrement derrière un mannequin flippant attablé… Ah et un Disk Union – je dois résister !!

On est d’accord que c’est bizarre quand même, non ? …

J’ai testé mon appareil photo numérique dans la foule du Tokyo Dome, c’est toujours la “Happy Parade”, je ne pige rien à ce que font les adolescentes japonaises… elles ont un éventail avec dessus la tronche d’un idol – çà OK ! Mais elles prennent des selfies avec ??? Parfois même avec une sorte de cristal en direction du Dome ???!!!

COMPRENDS PÔ !!!


JE VAIS AU DON QUIJOTE…

… pour trouver une bouilloire : DONE !

Je cherche du liquide vaisselle : DONE !

Mais je ne le trouvais pas, alors j’ai demandé à un employé :

“Sumimasen, Shokkiyôsenzai ?”

(merci google trad !)

Il m’a directement emmené au rayon – faut quand même être balèze pour retenir tous les rayons de ce grand magasin sur 2 étages -, merci Monsieur, je peux désormais “rentrer chez moi”.

Retour à la sharehouse, je fais du japonais avec Modern Country de William Tyler en fond sonore. Leçon : les membres de la famille.


IL EST TEMPS DE MIAM-MIAM…

… je peux désormais goûter aux nouilles… et elles ne sont vraiment pas très bonnes (ce ne sont pas les Cup Noodles)… je termine quand même parce que ça tient chaud ! Je me fais également une pizza (taille jap’, donc pour une demi-personne) ; à l’étage je croise une japonaise sortant de sa chambre en baillant et se frottant les yeux (il est 19h), je la salue, elle me répond d’une voix toute douce et disparaît derrière la porte des toilettes. On ne peut pas dire que c’est la sharehouse la plus causante au monde.

Je sais qu’il y a pas mal de jeunes japonais qui vivent en sharehouse tout simplement parce que c’est moins cher qu’en appartement… peut-être qu’ici c’est le cas pour elle et mon voisin d’en face !

Revenons à la pizza… elle est plutôt bonne.

Je refais un peu de japonais, en silence ce coup-ci, puis soirée The Big Bang Theory – je commence ENFIN l’ultime saison !!



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).