22/03/2013 – KAMAKURA / UENO

22/03/2013 – KAMAKURA / UENO

22 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

BON ANNIVERSAIRE PADRE !!!

Première fois que je ne suis pas présent pour son anniv’…


Debout 8H30, reprise du déjeuner dans le hall de l’hôtel, puis match de foot du Japon à la TV avec un arbitre de meeeerde !!

– DIRECTION KAMAKURA

C’est fou le monde qu’il y a, les Japonais ont l’air d’apprécier particulièrement cette ville. Plusieurs Temples sont à visiter, certains gratuits, d’autres étaient payants (200¥ / 1,40€). Pas un nuage dans le ciel, ce qui nous permet d’apprécier les couleurs rouge et or des bâtisses qui brillent aux soleils – Ryo* sort ses fameuses Ray-Ban. Ici tout est réuni pour se sentir zen… aaaah la nature, cette douce brise, ce soleil qui caresse la peau, ses oiseaux qui chantent, cette verdure abondante, ces cerisiers fleuris, ce doux son de cloche… ET CE PUTAIN DE PIGEON QUI M’A CHIÉ DESSUS !! PUTAIN D’ENFOIRÉ !!! On est des centaines ici et C’EST MOI QUE T’AS CHOISI COMME CHIOTTE AMBULANT ??? MAIS VAS TE FAIRE FOUTRE VOLATILE INUTILE !!! Allez, direction les WC pour utiliser le lavabo… je n’ai vraiment jamais de chances bordel.


Bon soyons plus correct, on va quand même dans un endroit empli de sagesse : la statue du bouddha Amitabha, qui fait juste plus de 13 mètres de haut, autant dire que c’est vraiment minuscule et pas du tout impressionnant à voir… hum… le bouddha est en posture de méditation zen. On peut accéder à l’intérieur de la statue (pour 200¥), c’est à voir, mais ça reste l’intérieur d’une statue… donc là oui sans sarcasme, ce n’est pas impressionnant.

LE RESTE DE LA JOURNÉE A ÉTÉ UN MIX ENTRE VISITES DE PETITS TEMPLES ET FRANCHES RIGOLADES AVEC RYO

… c’est toujours mieux ce genre de journées, le soleil, la chaleur et l’amitié au rendez-vous. Pour la soirée on revient à Tokyo, puis prend le métro direction le quartier préféré de Ryo… qui est ?… vous avez vraiment bien suivi mes récits ? Allez c’est facile… Ueno !

On va voir le parc pour voir les cerisiers fleuris ; pas de bol, on a raté la période fleurs roses, désormais c’est un mélange de rose et de blanc, mais c’est quand même magnifique ! Aux pieds des cerisiers, les Japonais organisent chacun à leurs emplacements préalablement réservés, des pique-niques avec à manger et à boire – surtout à boire apparemment -, ça change de voir ce genre de situation, on a été habitué à les voir d’une certaine façon “sans émotions” ou fatigués dans les rues et le métro, là on les voit s’amuser, rigoler entre eux, danser même – enfin pas d’extravagances non plus ; quelle belle ambiance. Un petit attroupement se forme autour d’un arbre, une fois approché on aperçoit un chat perché sur une branche, aaah les Japonais et les chats trop mignons mignons, grande histoire.


De retour à l’hôtel, on sort chercher notre repas au 7eleven d’en face (là où Ryo va aussi pour avoir un meilleur Wi-Fi gratuit le matin), on se prend chacun des pâtes, je prends en plus le nouveau magazine de manga Jump VS – accompagnateur du Weekly Shonen Jump. Et dodo.



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée e tutti quanti).