GENÈSE JAPON 2019

GENÈSE JAPON 2019

13 avril 2019 0 Par Beckuto Vongola

– 11/10/2018 –

“Je pense que je vais plutôt repartir au Japon l’année prochaine. Faut que j’en parle à ton frère.”

Jéjé* (meilleur ami du Fratello*)

– LA SEMAINE SUIVANTE –

“Avec Jéjé on compte repartir au Japon l’année prochaine ! Ça te tenterait ?”

Le Fratello (mon frère)

Il y a parfois des questions bêtes, mais essentielles dans la vie, et ce jour-là, le Fratello avait réveillé une flamme en moi ; une flamme trop longtemps contenue par le ronron du quotidien.

L’AVENTURE M’APPELLE À NOUVEAU !



POURQUOI REFAIRE UN VOYAGE AU JAPON, 6 ANS APRÈS MON PREMIER ?

– Un petit retour en arrière s’impose pour comprendre le présent –

Je ne fais pas partie de ceux qui peuvent dire : “le Japon m’a toujours fasciné depuis ma tendre enfance”. Je suis tombé dans les mangas très vite – je crois même que j’ai vraiment appris à lire grâce aux mangas – puis les animes, et ado : découverte de la Musique Japonaise (encore un grand merci BECK de m’y avoir donné goût) ; mais la passion du pays non !

Je ne connaissais pas vraiment la culture, enfin c’est surtout que je ne m’y étais pas réellement plongé, je n’avais pas poussé la découverte jusqu’au bout.


2012 : RYO* (MON MEILLEUR AMI) EST ALLÉ AU JAPON…

… il m’avait demandé si je voulais y aller (j’avais arrêté les études) et j’avais répondu négativement… allez savoir pourquoi.

Peur d’un pays étranger à l’autre bout du monde ?

Peur de ne pas se faire comprendre ?

Pas assez de maturité ?

Pas assez confiance en soi ?

NO SÉ !!


2013 : DEMANDE RENOUVELÉE DE LA PART DE RYO => ACCEPTATION AUSSITÔT DE MON CÔTÉ !

Faut dire que le récit de son voyage m’avait fortement intrigué. INTRIGUÉ, c’est le bon mot, le Japon m’intrigue, m’intéresse, ce n’est pas de la passion, c’est de la soif de découverte – faut dire qu’entre-temps “Sur la route” de Jack Kerouac m’a scotché (version “rouleau original”, précision très importante!) et je dois l’avouer, a changé quelque chose en moi (changé ou réveillé ?) – fallait que j’aille à la découverte de ce pays, de cette culture, à la rencontre des gens, et pourquoi pas baragouiner du japonais ou simplement de l’anglais.

MARS 2013 : on part ! // AVRIL 2013 : on revient !

ON A FAIT DES RENCONTRES, NOTRE AMITIÉ EN EST SORTIE GRANDIE…

… (à partir de ce voyage je pouvais réellement considérer Ryo comme un 2e frère) et ce pays m’a transpercé et semble ne pas en être ressorti de l’autre côté. J’ai le Japon en tête, j’ai des leçons de ce pays qui me reste, qui ont changé ma vision de notre société même si c’est comme tout, il y a du bon, du mauvais, de l’exceptionnel, du dégoûtant ! Mangas, animes, musique OUI, mais je peux également rajouter culture, philosophie et beauté de la langue.


ON DIT SOUVENT QUE QUAND ON REVIENT DE CE PAYS, ON TOMBE DANS UNE SORTE DE DÉPRESSION…

… je n’en étais pas à ce stade, mais un truc bizarre était toujours là… j’ai mis du temps à savoir quoi… des années… ça s’était endormi, la vie ayant repris son cours normal ; la vie active m’ayant pris logiquement dans ses filets après l’arrêt de mes études : chômage, formation et enfin embauche dans une librairie, celle de mon enfance, refuge de mes “heures de trou” au lycée, lieu qui permettait à notre amitié naissante à Ryo et moi de perdurer. 2015 – 2019 c’est une sacrée belle aventure, pas très longue, mais quand on a la chance d’avoir ce boulot en 1er VRAI job, qu’on est passionné et qu’on n’a justement jamais l’impression “d’aller au boulot”, inutile de se plaindre – l’aventure rêvée, avec les bonnes personnes.


CE QUI ÉTAIT EN MOI, ET QUE JE N’ARRIVAIS PAS À EXPLIQUER, S’EST RÉVEILLÉ EN 2017…

… lorsque le Fratello et Jéjé sont partis à leur tour au Japon : une sorte de jalousie.

Enfin, je le croyais au départ, mais ce n’était pas çà, ce qui était en moi c’était le BESOIN de retourner au Japon – plus puissant que l’envie. Et ça a duré… puis vint la fin 2018, Jéjé me dit qu’il veut y retourner, 1 semaine plus tard le Fratello me demande si je voudrais y aller avec eux…

LIBÉRATION !!!

Les mots prononcés par le Fratello étaient ceux que j’attendais d’entendre, la clef du coffre qui était fermé depuis trop longtemps et qui tambourinait comme un jeu Jumanji.

MERCI !!!


J’AURAIS BIEN VOULU QUE RYO SOIT DE NOUVEAU DE L’AVENTURE…

… mais il est jeune Papa et je comprends très bien ses priorités et puis, de toute façon, la vie est longue, les occasions se représenteront.


Après plusieurs discussions on s’est mis d’accord : on part en MAI 2019 – 3 semaines ensemble, le Fratello, Popo* sa petite amie, Jéjé son meilleur ami et moi-même. À çà s’ajoute 1 semaine en plus où je serais tout seul. Semaine importante car c’est un test pour moi. Pourquoi ? Gardons un peu de mystère tout de même…



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, un peu quand même !).