HS : – LE MÉTRO –

HS : – LE MÉTRO –

10 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

Toujours à l’heure voire même parfois en avance !

Rien qu’avec cette phrase vous êtes subjugués, si si je le sais bien, ça vous en bouche un coin. Vraiment, si tu rates un train, ce n’est pas grave parce qu’il y en a un autre 3 ou 4 minutes juste après. Il s’arrête entre 30 secondes et 1 minute et repart directement. À Tokyo il y a des stations partout ; tu n’as pas envie de marcher 15 minutes pour aller d’un quartier à un autre ? Tu prends le métro !


Il est souvent rempli, les seuls moments où il est “vide” c’est le matin de bonne heure (pas testé la nuit).


Durant la semaine, des wagons sont carrément réservés aux femmes – sûrement à cause des pervers… les frotteurs sont bien connus – mais en réalité ce n’est pas toujours respectés.


Dans les métros, on aperçoit beaucoup de Japonais qui dorment, ils sont souvent fatigués et cela se voit sur leurs visages (bosse/bosse/bosse) ou alors ils lisent le journal ou très souvent sont scotchés à leurs portables et ce, à tout âge ! C’est simple : quasiment personnes ne se regardent, ils sont têtes baissées ou alors ils nous regardent Ryo et moi – être dans la peau de l’étranger, maintenant je sais vraiment ce que c’est.


Pour les escaliers/escalators, une marque de respect à été instaurée : tout le monde se met sur un seul côté (le gauche, sauf du côté d’Osaka et alentours, c’est à droite), que ce soit pour ceux qui montent ou qui descendent et ce au cas où quelqu’un veut vite monter/descendre, pour rattraper un train ou simplement parce qu’elle est pressé ou qu’il y a urgence. Cela évite les bousculades inutiles et tout va bien dans le meilleur des mondes.


Le prix des tickets varie entre 120 et 300 yens (environ 90 cents et 2,20€) pour les quartiers de Tokyo. Les indications sont écrites en Japonais et en Anglais, pareilles pour les annonces à chaque station. Les trains abondent de pub, jusqu’au plafond.


Il y a énormément de passages dans ces stations de métro qui sont souvent assez grandes et avec des toits assez bas. Je crois que la station de Shinjuku fait partie des plus grandes, en tout cas elle ne désemplie jamais. Ça devient vite oppressant là-dedans.



Ceci est une observation/réflexion personnelle, en aucun cas une vérité absolue !