HS : – LES RUES –

HS : – LES RUES –

17 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

Très calme le matin, les commerçants s’installent doucement, les odeurs des restaurants se font déjà sentir – étrangement c’est plus agréable que l’odeur du poulet le jeudi matin sur la place du marché de notre ville – peu de monde dans les rues sauf des businessmen/women. D’ailleurs on en voit toute la journée à Tokyo, pareil pour les écoliers… à croire qu’ils n’ont pas d’horaires fixes.


Les vélos… ah les vélos, il y en a absolument partout, sur les routes, mais aussi sur les trottoirs et donc il faut se pousser à chaque passage, ce qui devient vite irritant.


Les rues sont très propres, vraiment exemplaires, quasiment aucun détritus ne se trouve au sol, comme-s’ils nettoyaient toute la journée.


Les piétons sont respectueux entre eux, en fait le plus chiant c’est les commerçants qui beuglent tout le temps (à Tokyo) avec des voix très criardes. Au début ça amuse, mais au bout d’un moment ça fatigue énormément.


La nuit, le visage des villes change un peu, certains pervers sont de sortis et on peut en apercevoir certains aborder ouvertement les jeunes filles. Bon cela reste assez rare, mais il faut le faire remarquer tout de même, ce qu’on voit dans certains mangas n’est pas que fictifs, notamment les gars en costard qui t’accostent pour te demander gentiment d’entrer dans leurs bars très respectueux, MAIS BIEN SÛR !!!


Pas mal de boutiques ferment tard le soir à Tokyo et Kyoto (20H/21H), mais ceci est assez coutumier des grandes villes. Après ces heures de fermeture, les villes restent tout de même très vivantes et agréables.



Ceci est une observation/réflexion personnelle, en aucun cas une vérité absolue !