PRÉPARATION JAPON 2013

PRÉPARATION JAPON 2013

1 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

8 MOIS POUR SE PRÉPARER, C’EST ASSEZ, NON ?

Bien sûr que oui, on a le temps pour réserver nos billets d’avion, se faire faire un passeport – enfin plutôt moi vu que Ryo* en avait déjà un – se créer un circuit (çà ce sera le boulot du guide Ryo) et réserver les hôtels pour les 4 semaines.

ON RÉSERVE EN LIGNE NOS BILLETS AIR FRANCE DÉBUT SEPTEMBRE…

… vol aller-retour, direct sans escale, environ 900€ chacun ; j’arrive à prendre les miens, tandis que pour Ryo ça déconne… il appelle donc le site et une femme lui explique la marche à suivre. Au début elle n’avait rien compris, encore un peu et elle nous donnait 2 vols différents… HAHAHA imaginez-nous, partir chacun de notre côté et se rejoindre au Japon… faut pas déconner non plus, c’est un voyage entre amis, on part ensemble, on vit ensemble et on reviendra ensemble ! Au final, c’est mon billet qui est annulé, la femme s’occupera elle-même du changement de billets, je n’aurai rien à payer ni à faire ; vive la technologie…


POUR LE PASSEPORT…

… une simple demande à la mairie suffit, après on se fait tirer le portrait tout en ayant une gueule de con, bah oui, faudrait pas que les douaniers aient de la sympathie en vérifiant ce beau petit livret ; voir un sourire sur une photo c’est dangereux, c’est bien connu. Et bien pas de bol pour eux, ma photo avec un petit sourire au coin de la lèvre a été accepté, et toc messieurs les douaniers ; ça va être marrant de voir leur réaction :

“Oh putain un gars heureux va prendre l’avion, ça doit être un terroriste, c’est sûr que c’est un terroriste, ça ne peut qu’être un terroriste, il sourit parce qu’il sait tout le mal qu’il va faire aux autres ; arrêtez-le !!!”

Ou alors j’aurais le droit au classique et froid “C’est bon, allez-y !”. Puis, pour un document pour lequel je débourse quasi 100€, j’ai quand même le droit d’être un minimum présentable sur la photo.


POUR LE CIRCUIT, NOTRE ROAD-TRIP “CLASSIQUE” PASSERA PAR 4 VILLES PRINCIPALES :

Tokyo – Kyoto – Nara – Hiroshima

À celles-là s’ajouteront sûrement quelques petites villes voisines, pour lesquelles on prendra à chaque fois une journée pour en faire le tour.

  • Semaine 1 : Tokyo (7jours)
  • Semaine 2 : Kyoto (5 jours) / Nara (2 jours)
  • Semaine 3 : Hiroshima (3 jours) / Tokyo alentours (4 jours)
  • Semaine 4 : Tokyo (7 jours)

UNE FOIS LE PROGRAMME CONNU, IL NOUS RESTE À RÉSERVER LES CHAMBRES D’HÔTELS…

Ryo s’occupe des 2 premières semaines et moi des 2 suivantes. Des hôtels assez tranquilles et accessibles, sans grandes folies, juste de quoi dormir, se laver et s’occuper certains soirs (TV & Internet) ; on aura juste droit au petit déjeuner à Tokyo, pour le reste on se débrouillera. À la base on voulait vraiment vagabonder à la recherche d’un hôtel dès qu’on arrivait dans une nouvelle ville, mais au final, l’aventure a beau être tentante, en faisant çà on aurait perdu de précieuses minutes, voire de précieuses heures !


DERNIER PAPIER À ACQUÉRIR : LE JR PASS.

Un papier qui va nous permettre, durant 2 semaines, de prendre des bus, des trains et les métros gratuitement et autant de fois qu’on le désirera ; tant que ces moyens de transport utilisent les lignes JR. En clair, on paye une fois 300€ et on n’aura plus aucuns frais une fois là-bas. C’est un avantage, surtout quand on sait qu’à chaque changement de ville on devra prendre le Shinkansen, une sorte de TGV qui peut coûter la peau du cul. Avec le JR Pass, ça passe ! Oui, je ne suis pas très fier de cette dernière ligne, mais il fallait que je la sorte cette vanne et une fois les vannes ouvertes, toutes les vannes peuvent sortir, je n’y peux rien, c’est comme çà…


Avec tout çà, on est fin prêt et il ne nous reste plus qu’à attendre le départ. On peut encore prendre le temps de fantasmer sur tout ce que l’on va vivre au Japon.



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée e tutti quanti).