SEMAINE 1 : TOKYO – 04/03/2013 –

SEMAINE 1 : TOKYO – 04/03/2013 –

5 mars 2013 0 Par Beckuto Vongola

ARRIVÉE AÉROPORT NARITA : 9H15

Passeport : empreintes + photos

Douane : 1er Japonais à rigoler avec moi, petite discussion en Anglais :

Douanier : “Combien de temps vous restez ?

BV : “1 mois, enfin 28 jours plus exactement.”

Douanier : “Oooooh ! C’est bien çà ! Bienvenue alors et bon séjour chez nous !”

Avec ce genre d’accueil t’es tout de suite heureux d’être dans ce pays !


Valises : comme par hasard nos valises sont les dernières à sortir ! Ha…Ha…

Bon allez un petit pipi (oui c’est important, non mais !) et on part chopper le train qui nous emmène de l’aéroport à Ueno. Quand tu payes ton ticket, la guichetière t’indique le montant sur sa calculette, c’est intelligent de sa part, enfin de leurs parts parce que Ryo* m’explique que les commerçants font souvent çà. Plus la peine d’apprendre les chiffres en Japonais !


ON RENTRE DONC DANS LE TRAIN…

… première photo prise par mes soins, on n’est pas très frais, mais tellement heureux d’être là. On a une bonne tête pour des personnes ayant très peu dormi depuis de longues heures.

ON EST DES WARRIORS !!!

1ER PAYSAGE : ÉMERVEILLEMENT !!!

Des maisons avec des toitures comme on en voit sur les temples, c’est vraiment trop beau à voir.

Ah ! Du réseau et 2 SMS de la Mama* ! Je réponds… elle me répond aussi tôt ! Elle a dû rester éveillée ou elle a gardé son portable avec elle ; ah qu’elle est gentille la Mama.


ON ARRIVE À UENO

… le quartier préféré de Ryo (ma parole il le connaît par cœur!), on file au métro qui est bien à l’heure (j’en parlerais plus tard). Le métro c’est pas mal, mais ça fait un peu flipper les premières fois où les autres trains passent sur la voie d’à côté, ils passent vraiment très très près du nôtre !

– DESTINATION LE QUARTIER “PROCHE” DE NOTRE HÔTEL –

On sort de la station… on reste planté devant un plan… on prend à gauche… marche, marche et marche… arrivé devant un 2è plan :

Ryo : “Ah bah en fait on est à l’opposé, c’était à droite qu’il fallait aller en sortant de la station”

1ère gaffe !

Mes pieds et mon bras droit se disent qu’ils ne vont pas me supporter longtemps. Marche Arrière !


La valise c’est vraiment la galère sur leurs bandes jaunes au sol – je pense que c’est pour une sorte de respect, ceux qui vont vers l’avant à gauche et les autres à droite… ce n’est pas toujours le cas, mais c’est la seule explication pour le moment que je trouve à toutes ces bandes jaunes présentes partout ! Ou peut-être pour les personnes aveugles.

On a quand même cherché l’hôtel pendant longtemps, une bonne heure au moins je pense. Enfin arrivé à Suidôbashi, on entre dans le hall et on est reçu par l’hôtelière, jolie et très sympathique au demeurant, qui parle bien l’anglais d’ailleurs ; elle prend nos bagages et nous dit qu’on peut entrer dans la chambre qu’à partir de 15h.


– L’AVENTURE TOKYO DÉMARRE MAINTENANT !!! –


On décide de marcher pour “découvrir” le quartier – déjà qu’on l’a bien vu en cherchant l’hôtel – et on tombe sur le bâtiment de la Shûeisha, la grande maison d’édition de Mangas, responsable des plus grandes œuvres dont tout le monde a déjà entendu parler ! Mais si, allez quelques noms : Dragon Ball, City Hunter, Saint-Seiya, Naruto, One Piece, Hunter x Hunter, ça vous dit quelque chose non ?!

Et bien, imaginez 2 grands fous de mangas se retrouvant face à ce bâtiment… bah on ne réfléchit pas longtemps et on y entre. OK on ne peut que rester au rez de chaussée à regarder quelques vidéos et dessins promo, mais c’est déjà çà !

Notre petite balade se poursuit, on tombe sur un parc, on y voit des petites écolières toutes mignonnes avec leurs uniformes et leurs chapeaux. En fait, un enfant japonais c’est un peu plus mignon qu’un enfant caucasien; je ne sais pas pourquoi, mais ils ont tout de suite une bouille plus sympathique.


NOS PREMIERS ENNEMIS NE TARDENT PAS À FAIRE LEUR ENTRÉE : LES CORBEAUX !

Putain, mais ils nous ont suivis ceux-là ! Retournez dans Game Of Thrones ! Ils sont géants en plus !

Vers 15h30 on va dans un kombini 7eleven juste au pied de l’hôtel, on s’achète à manger (mon amour du Burrito commence ici), le caissier nous chauffe nos plats gratos, tant mieux.

Comme on était crevé, on décide de rentrer et donc de découvrir notre chambre. On mange… on dort ! *hum* je devrais plutôt dire “je dors” parce que Ryo a trop la rage pour se coucher. Mon portable marche bien, le sien non ; on pensait avoir internet dans la chambre avec son routeur internet… MAIS IL NE MARCHE PLUS !!! Ryo a été voir à l’accueil, histoire d’essayer de régler le problème, mais rien n’y fait, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

Bon ben tant pis pour le moment, il lâche l’affaire et s’endort tout de même.

C’est partit pour 12h de repos.



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée e tutti quanti).