SEMAINE 10 – NOUVEAU MOIS, NOUVELLE ÉTAPE, NOUVEAUX PROFS, NOUVELLE CLASSE !

SEMAINE 10 – NOUVEAU MOIS, NOUVELLE ÉTAPE, NOUVEAUX PROFS, NOUVELLE CLASSE !

9 mars 2020 7 Par Beckuto Vongola

– 02/03/2020 –

~ “II pleut dehors il pleut

Et c’est tant mieux

Je n’aurai pas besoin

D’arroser mon jardin” ~

HD “Il pleut dehors il pleut”

Putain de pluie fine qui transperce la peau, je te déteste !!!


NOUVEAU MOIS, NOUVELLE ÉTAPE, NOUVEAUX PROFS, NOUVELLE CLASSE !

  • 2 SUISSES (dont 1 qui vit en Italie)
  • BELGE (lui je le connais déjà un peu)
  • PORTUGAIS (vivant en Allemagne)
  • USA
  • HOLLANDAIS

+ mes camarades habituels : Melvin*, Jay*, Katniss* & Donna*… sauf la Chinoise Américaine qui est encore je ne sais où…

LES PROFS :

  • Une prof pour les Lundi / Jeudi
  • Un prof pour les Mardi / Mercredi
  • Une autre prof pour le Vendredi

Je pense que celle du Vendredi sera la même professeure qui nous avait fait passer l’oral quand on a dû présenter notre ville ?!


LEÇON :

On continue avec les cadeaux qu’on offre + nouvelle forme verbale, demander quel est ce lieu, ce bâtiment, dire que “l’on croit se souvenir que c’est xxx”… cours intéressant et professeure qui explique plutôt bien.

PAR CONTRE, la classe… comment dire… je suis de retour au lycée ? Classe de mecs OK ! Mais classe de chieurs quand même ! La prof n’a pas vraiment d’autorité sur eux, donc ils en profitent un peu, ça rigole et parle pendant le cours, même si c’est assez bref, ça pète bien les couilles – oui, ce sont de sacrés personnages, ça me donne de quoi écrire, de quoi m’inspirer pour mes futurs romans, oui je préfère les personnes bien vivantes, prêtes à profiter comme il faut de la vie, mais je suis là pour apprendre le Japonais, là pour mon avenir, je ne suis pas là pour tomber sur ce genre d’énergumène.

Je suis dans le fond de la classe, j’observe, comme d’habitude, je suis dans mon coin, je laisse tout çà me passer par-dessus la tête, je participe quand il faut, prend les notes qu’il faut, j’arrive plutôt bien à écouter le CD audio de discussions, je me concentre, j’avance à mon rythme, je fais mon chemin, le regard droit devant ! Ce mois va peut-être être difficile à supporter, mais je vais le faire, je vais réussir, le test de Vendredi et celui du premier trimestre ! Je vais réussir.


J’AI QUAND MÊME L’IMPRESSION QU’IL Y A COMME UN “CHEF”

… enfin non, pas vraiment un chef, mais l’étincelle qui allume le feu fou, celui qui arrive à influencer les autres – qui ont l’air bien influençables – par son assurance et sa connerie et cette étincelle c’est l’Hollandais ; typiquement le genre de personne que je ne peux pas saquer, le gars dont t’arrive pas à savoir quel est son but, qui semble n’en avoir rien à foutre de tout, ne comprend pas pourquoi les autres sont intéressés alors fait tout pour les faire changer et les amener à le rejoindre dans son “je m’en foutisme” exagéré ; il est jeune, c’est sûrement aussi une bonne explication à sa grande immaturité… après je ne sais pas comment se sont déroulés leurs cours depuis Janvier, ça s’est peut-être fait petit à petit, mais je ne pense pas, depuis le début, dès que je le croise dans les couloirs j’ai un mauvais ressenti avec lui et je dois avouer que par rapport à mes “premières impressions” je me suis très rarement trompé dans ma vie ! Je reste en poste, dans le fond de la classe, pour observer l’évolution de la situation (lunettes de soleil, casquette vissée sur la tête, journal dans les mains avec deux trous pour pouvoir voir à travers… ah non merde on n’est pas dans un mauvais film d’espionnage… pardon).


SORTIE DES COURS…

Melvin me dit littéralement “J’ai envie de tous les frapper !”, çà c’est dit ! On va se soutenir !

Avec Jay en plus, on va manger au Yoshinoya, une chaîne de resto spécialisé dans le Gyûdon : bol de riz avec lamelles de bœuf et d’oignon. Bon repas pour à peine 387 yens !!! Faut que je vérifie s’il y en a un dans mon quartier parce que ça vaut vraiment le coup !

On se sépare – temps de merde –, je retourne à l’école, au 8è étage, pour voir une estrade de poupées traditionnelles mise en place pour demain car ce sera “HANA MATSURI” ; les petites filles installent des poupées dans les maisons afin de s’assurer qu’elles grandissent bien, puissent se marier un jour etc. c’est beau à voir quand même !


RETOUR MAISON…

… je continue ma lecture de “Visions de Cody”, puis je me remets aux révisions + devoir du jour.

Je regarde une vidéo de Jéjé* sur “NIOH” (PS4), il finit le jeu… MAIS EN FAIT NON ! Fausse fin, mwahaha ! Sadiques jusqu’au bout les créateurs de ce jeu.

Je miam-miam et je regarde (pour la 5 ou 6è fois en tout) “WHIPLASH”, inutile d’en rajouter, si je l’ai autant regardé c’est qu’évidemment je l’adore ce film avec ce gros enfoiré de prof fartas !!



– 03/03/2020 –

Bon ben le métro pas trop bondé, ça n’a pas duré longtemps, retour à la case départ ! Histoire à suivre…


NOUVEAU PROFESSEUR POUR LES MARDI ET MERCREDI…

… un homme, ça change ! Un marrant en plus, qui apprend en s’amusant, mais comme la prof d’hier, il ne tient pas vraiment sa classe, mais lui a moins l’air d’en avoir marre de cette classe, au contraire, j’ai bien l’impression qu’il aime bien cette ambiance, comme s’il était à la fois fasciné et interrogé.

Melvin et Donna ont envie de demander à changer de classe, mais ils ne sont pas sûrs de comment demander / expliquer la situation, alors ça reste une pensée en suspens pour le moment.

Le prof explique bien la leçon (suite d’hier + encore une autre forme verbale), mais il écrit peu au tableau, les exemples de discussions sont affichés sur la TV, mais sont défilés – faut faire vite pour prendre note ! C’est une autre façon de bosser. Ah et le gars de la classe qui était absent hier est revenu, c’est un Allemand, il a l’air un peu à part dans sa classe, tout en essayant de rester dans le moule.

L’Américain passe son temps à dessiner sur sa feuille… pourquoi il est là lui ?

Trop de questions apportées par cette nouvelle classe.


13H10 FIN DES COURS, JE ME RENDS À ASAKUSA

… pour visiter la librairie “Infinity Books”, pour les Anglophones résident à Tokyo, c’est un petit paradis, pour moi, elle est un peu banale, rien de vraiment intéressant pour “ma collection” ; pas de Paul Auster, pas de Tom Wolf, ni de Jim Harrison et encore moins de Jack London – çà, faut le faire quand même pour une librairie de livres en Anglais ! Trouvé 1 Kerouac qui regroupe “Les Souterrains” et “PIC” – le premier est le roman que j’ai le moins aimé de Kerouac, parce que j’avais l’impression de lire des phrases incompréhensibles, mais c’était peut-être dû à une mauvaise (et vieille) traduction, donc je lui redonne une chance en langue originale !


RETOUR À FUTABACHÔ

Devoirs, révisions avec le nouvel album de Thundercat dans les oreilles – oui, il a leaké bien en avance, mais j’ai le droit de l’écouter vu que je l’achèterais… hummm c’est une excuse comme une autre…

Je mange ce que je trouve dans le frigo parce que j’ai la flemme de sortir pour aller me prendre autre chose.



– 04/03/2020 –

Bon, le train ça ne change pas du tout, c’est bondé un point c’est tout – un espoir pour rien.

LEÇON DU JOUR :

Encore la préparation d’une fête – un barbecue plus précisément – pour utiliser une nouvelle expression et la forme dictionnaire des verbes.


COURS FINI…

… en sortant on s’aperçoit que le grand gaillard aux cheveux courts qui nous attend dans le hall de l’école c’est Jeff* !! Fini le Jeff des Simpsons ! Avec le trio habituel + Jeff (je vais quand même continuer à l’appeler comme çà), on va manger au Yoshinoya (je n’ai plus que 505 yens dans la poche, j’ai oublié de mettre de la monnaie dans mon porte-monnaie…). Toujours aussi bon pour pas cher ! Pour l’après-midi, chacun repart de son côté ; je fais quelques photos argentiques en noir & blanc et je retourne à la sharehouse. Devoirs, révisions, je réunis tous les devoirs des leçons 7 à 9 pour avoir les parties “résumés des cours / révisions du jour” plus facilement sous la main, plutôt que de chercher dans mon trieur dans les 3 parties (pour les 3 profs).

Blabla avec Le Fratello* et Ryo*.

Je sors le soir pour aller m’acheter un burrito jambon / fromage + des Udon avec du porc – je me régale.



– 05/03/2020 –

Aujourd’hui l’Hollandais n’est pas là et de suite la classe est un peu plus calme, ce qui prouve que mon idée/avis du premier jour était juste : c’est lui le catalyseur, le véritable élément perturbateur de la classe, lui qui a dû, par son attitude, influencer les autres à agir de la même manière. Bon, ils ne deviennent pas non plus sages comme des images, mais un peu moins chiants dans leurs attitudes – un peu.

La prof nous annonce que la semaine prochaine on aura un deuxième passage à l’oral, on va devoir présenter notre pays et les différences avec le Japon. Bon ben, y’en aura des choses à dire !


CETTE APRÈS-MIDI…

Melvin et Jay n’ont rien de prévu, mais veulent sortir, je leur propose d’aller à Ikebukuro pour manger chez A-Pizza, là où on avait été avec Le Fratello, Jéjé et Popo* l’année dernière, juste à côté du magasin de lunettes, totalement originale (avec la façade remplie de lunettes en tous genres). On se régale !

On va au Sunshine City. Mugiwara Store : j’ai pris 3 petits carnets Luffy & Law / Zoro & Sanji / Ace & Sabo + un stylo Ace, celui qui change 4 fois de tête quand on l’actionne – comme celui de Law acheté l’année dernière.

Starbucks pour Melvin & Jay, plus de place à l’intérieur, on va à la terrasse, au début ça passe, il fait frais, mais pas de quoi se cailler, puis le vent se lève d’un coup et là c’est serviettes qui s’envolent et peau qui refroidit directement… bon ben finissez vos cafés et vos pâtisseries les gars qu’on se casse d’ici !

Jay reste au Sunshine City pour faire les boutiques de fringues, Melvin rentre chez lui, quant à moi je retourne à la Librairie Junkudo pour me prendre :

  • le tome 1 de “Kafka sur le rivage” d’Haruki Murakami (en Japonais, pour l’entraînement à lire des Kanji!)
  • “Mexico City Blues” de Jack Kerouac (en Anglais ; merci la Madre *d’avoir vérifié si mon exemplaire des éditions points était bilingue ou non)

DANS LE MÉTRO POUR RETOURNER À MA SHAREHOUSE…

… sur un siège prioritaire se trouve une très petite dame aveugle avec son chien guide sous ses pieds (elle ne touche pas le sol), c’est un Labrador, calme, tellement calme qu’il est couché sous le siège, yeux fermés – sacrée éducation !

Revenu dans ma chambre, je lis “Mexico City Blues” – cette poésie bordel !

Miam-miam et c’est reparti pour réviser, demain c’est le test !!



– 06/03/2020 –

Youhouuuu !!! Le grand gaillard est de retour dans le métro ! Allez hop, je me mets à côté de lui et personne pour m’écraser !


“LE RETOUR”

La prof du Vendredi est bien celle qui nous avait fait passer l’oral pour présenter notre ville ! Aaah, le vendredi restera un jour d’apprentissage en s’amusant ! Très bonne nouvelle !

Dictée habituelle et la prof nous donne la feuille d’exercice pour le test. 20 minutes, noté sur 30 ; j’ai laissé un seul blanc parce que je ne me souvenais plus du tout de la tournure de la phrase à écrire, pour le reste, normalement, ça devrait être bien bon.


TEST TERMINÉ…

… la professeure nous passe une information en provenance de la directrice ; ce dont j’étais sûr à 100 % est en train d’arriver : l’école sera fermée la semaine prochaine, du Lundi au Vendredi POUR LE MOMENT !!!

En clair, si vendredi prochain on reçoit un mail de la part de Kudan, ça voudra dire que la fermeture est rallongée… c’est exactement le même schéma que d’autres écoles de langues : on déplace d’abord l’horaire de cour, puis fermeture de l’école par précaution. L’école est réglo, elle va nous rembourser cette semaine de fermeture, mais ÇA ME FAIT CHIER QUAND MÊME BORDEL DE COUILLASSE !!!

Perdre une semaine (?) d’apprentissage avec les profs ce n’est pas rien ! Bon, à moi de faire “mes cours” dans mon coin, de continuer à réviser mes leçons pour ne pas oublier et d’utiliser les deux autres manuels que j’ai amené avec moi :

  • Minna no Nihongo
  • Le Japonais en Manga vol.1

et sans oublier les flashcards de Kanji, très utile !

Il faudra bosser chacun dans notre coin !


LEÇON :

Voir avec un pote un nouveau magasin dans la rue, s’informer, en regardant la vitrine, les menus si c’est un restaurant / café et rentrer pour tester ; apporter une bonne et/ou une mauvaise nouvelle – ça tombe sous le sens aujourd’hui !

Classe très discipliné aujourd’hui, ça faisait plaisir, c’est tout de même mieux de suivre un cours dans cette ambiance bon enfant et assidu (l’Hollandais n’était pas là, CQFD) !


COURS FINITO…

Jay doit aller voir des potes Japonais, Melvin rentre chez lui – il était assez fatigué cette semaine –, je vais à Shibuya.

Je fais quelques photos – la pellicule noir & blanc est bientôt terminée, je vais pouvoir voir le résultat – puis direction Tower Records pour essayer de trouver la compilation 3 CD de Jack Kerouac (et sa poésie), ainsi que le nouvel album de Jonathan Wilson Dixie Blur !


ÉTAGE JAZZ

Pas de Kerouac, un vendeur vient me voir en rayon pour me demander si je cherche quelque chose en particulier : YEP ! Je lui dis, je lui montre, il cherche, ne trouve pas, me demande si je veux le commander : YEP ! Il va sur son ordi, trouve la référence, passe un coup de fil à un collègue d’un autre Tower Records, le délai de réception serait d’un mois, pô de souci de mon côté, je lui dis que je suis étudiant en école de Japonais (d’où le fait de ne pas bien parler pour le moment) et que je reste jusqu’en Juin. OK, mais le numéro de téléphone pour me prévenir dès que le coffret est là ? Aïe, là ça coince, je n’ai pas de numéro Japonais… par mail ils ne font pas – ils ont vraiment un problème avec les mails les Japonais, ce n’est pas possible… bon ben tant pis, pas de commande, il s’excuse, je lui dit que ce n’est pas grave, il s’excuse, je lui dis merci, il s’excuse, je lui dis au revoir, il s’excuse et me dit au revoir également, mais d’une manière plus polie évidemment.

Une chose que je ne savais pas, on peut prendre plusieurs articles de différents étages et payer à l’étage que l’on veut ! J’ai donc pris :

# ÉTAGE JAZZ :

  • Kamasi WashingtonThe Epic (en CD, je l’ai déjà en format vinyle)

# ÉTAGE ROCK :

Il n’y a pas le nouvel album de Jonathan Wilson… en général ils ont de suite les sorties du vendredi – ils ont même un sticker spécial !

# ÉTAGE LIVRES (EN ANGLAIS) :

Du Kerouac !

  • The Haunted Life (inédit en France)
  • Satori In Paris (obligé! Le blog n’aurait pas eu ce nom sans ce livre!)
  • Desolation Angels (tronqué dans l’édition Française)

Ah, à l’entrée de l’étage Rock il y a une vitrine spéciale Green Day – ils vont bientôt venir faire un concert, ici à Shibuya – et dedans il y a les masques utilisés dans le clip de “Bang Bang”, ceux pour le braquage de banque, c’est délirant, ça fait peur, mais délirant !


Direction RECOfan, mais eux non plus n’ont pas le nouveau Jonathan Wilson… bizarre bizarre tout çà… tant pis !


JE REPRENDS LE CHEMIN DU RETOUR…

… train tranquille, sauf qu’il y a un drôle de gugusse dans mon wagon, un blanc, assez âgé – je dirais la bonne soixantaine quand même –, sac à dos, masque pour se protéger le visage, longue veste beige avec capuche mise et par-dessus un poncho bleu vif – ceux normalement pour se protéger de la pluie – avec également la capuche de mise – il ressemble au style de Bruce Willis dans “Incassable” / “Glass” – mitaines grises et attaché-case qu’il garde bien avec lui, collé à son torse… j’ai vu/lu trop d’histoire de fiction où ce genre de personnage fait exploser une bombe ou diffuse un virus dans la rue ; et si “20th Century Boys” était une prophétie ?! JE DEVIENS PARANO !!

Mais c’est le détail de son porte-clef accroché à son sac à dos qui me fait tilter : porte-clef JÉSUS… bon, ceux qui me connaissent savent mon avis sur la religion et ceux qui veulent nous en faire intégrer une, ce gars est peut-être un jésuite ou juste un croyant qui prend énormément de précautions, par rapport au virus de merde : “NE TOUCHEZ PAS À MES AFFAIRES !!! Je vais mettre plusieurs couches de vêtements, ça va me protéger, Jésus veille sur moi”… sacré personnage que voilà !


Changement de ligne à Sugamo pour prendre la Toei Mita, une jeune fille aveugle prend seule le métro – vraiment jeune, elle ne doit pas avoir plus de 11/12 ans – quel courage, quel mérite !


18H, SHAREHOUSE…

… j’ai faim, je sors me prendre un repas au Konbini.

J’ai bien mangé,

J’ai bien bu,

J’ai la peau du ventre bien tendue !

“Merciii petiiit Jésuuus !!”

Hey ho ! Casses-toi de là toi ! Non mais ! Vous le croyez çà, vous ?! Le gars à l’attaché-case est devant ma fenêtre pour terminer la réplique, il est fou celui-là ! Casses-toi ! Non mais !



– 07/03/2020 –

J’avais oublié de dire hier que le nouveau titre de Biffy Clyro me rassure un peu plus que le premier single sorti ! Ça pète bien comme il faut.


MAUVAISE NOUVELLE : JAY VA PARTIR JEUDI PROCHAIN !

Ses parents sont très inquiets (il a 17 ans) et ont surtout peur qu’une fois rentré aux USA, il soit mis en quarantaine, alors ils préfèrent qu’il rentre au plus vite… ça fait grandement chier, mais bon, il doit suivre l’avis de ses parents et après tout, les parents restants des parents, ils s’inquiètent c’est normal, il n’est pas encore majeur, alors mieux vaut qu’il les écoute et comme çà ils seront rassurés. Je lui ai dit : “Dit toi que tu t’es bien amusé, que t’as bien profité et surtout que tu t’es amélioré, t’as avancé ; faut jamais avoir de regrets dans la vie ! Tu vas rassurer tes parents et pour sûr, ils seront fiers du chemin que t’as parcouru à ton âge ! Allez, comme prévu on se voit avec Melvin Mardi prochain !”.

Lui qui n’avait pas du tout envie de rentrer (comme nous tous)…

Bon, ça sera quoi la mauvaise nouvelle demain ?


14H, JE SORS POUR FAIRE LES COURSES…

… mais en prenant mon Ricoh dans la poche. Je ne prends pas le chemin habituel, je fais un GRAAAAAAAAND détour (ha ! j’aurais dû écouter “Detour” des WHO avec mon MP4) pour découvrir un peu plus du quartier et de ses environs. Plein de petites rues et ruelles, c’est vraiment agréable, parce que c’est aussi çà Tokyo, ce n’est pas seulement les grands quartiers aux grands buildings !

J’atteins le supermarché, pas mal de personnes – on est Samedi –, je décide de tester leurs croissants et leur chocolat au lait – pas le Milka trop cher –, on verra bien si c’est aussi bon que chez nous (impossible).

Bon, par contre, j’ai vraiment la poisse avec les petites vieilles… lors de mon tout premier voyage au Japon c’était déjà une petite vieille qui m’avait pris la tête dès l’aéroport, aujourd’hui c’est encore une petite vieille qui ne veut pas me laisser passer dans les rayons – elle le fait exprès d’être aussi lente, ce n’est pas possible, mais bouuuuuuge bordel !!!


16H, RETOUR À LA SHAREHOUSE…

… rangement des courses, test du croissant… bah c’est franchement bon ! Petit croissant agréable, “çaaaa faiiit duuu bieeeeng !!!”


“Pain Pizza” au dîner, puis je regarde “Taxi Driver” – ça faisait une éternité que je ne l’avais pas vu, il est toujours aussi plaisant et prenant ! Bon, le final, aussi appréciable soit-il, est désormais d’un ridicule (ils ne savent pas mourir ces acteurs!). J’espère quand même que ceux qui ont adoré le dernier “Joker” (j’en fais partie) ont vu également “Taxi Driver”, sa principale influence – c’est presque comme une réécriture de ce film ; pas pour rien que De Niro joue dedans !



– 08/03/2020 –

Et merde il pleut… je voulais aller à Ginza aujourd’hui, le Dimanche, des rues deviennent piétonnes, c’est cool pour faire de la photographie de rue… bon ben, je reste à la maison !


J’ÉCRIS…

… en ayant le bootleg des WHO dans les oreilles – en fait, je l’avais déjà entendu, mais l’enregistrement était bien moins bon, là ça sonne comme il faut, pour un live pirate, c’est de bonne qualité ! Et puis QUADROPHENIA en live avec Keith Moon bordel !!


Dîner burrito/pizza + pain charcuterie (avec des Knaaackiii!!!).

Skype avec les parents (1H30).

Chocolat au lait MEIJI testé, bon, mais franchement pas exceptionnel.

Blabla avec le Fratello, chronique du premier album d’Electric Feat écrite et publiée – putain cet album me met une de ces pêches !!!

çà c’est ROCK N ROOOLLL !!!



(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).