SEMAINE 13 – LE GRAND TEST

SEMAINE 13 – LE GRAND TEST

30 mars 2020 4 Par Beckuto Vongola

– 23/03/2020 –

Arf… petite pluie, vent et temps gris pour démarrer la semaine.

NOUVEAU CHAPITRE ENTAMÉ EN COURS…

… le 12, on voit les différentes parties du corps humain – j’avais déjà le vocabulaire, merci les “Cours de Japonais” de Julien Fontanier sur YouTube – et on les utilise pour dire où on a mal ! Nouvelle forme verbale introduite également. Cours assez sage, puis après la première pause ça s’est réveillé…

Cours fini dix minutes plus tôt pour qu’on ait le temps de recevoir des informations de la part d’un des membres du staff. On doit télécharger l’application “ZOOM”, ça sera utile si jamais on ne peut pas venir en cours, on se connecte et on verra le cours en direct – ça veut aussi dire que le cours pourrait être filmé et là, je comprends pourquoi ça été le cas la semaine dernière avec le prof, c’était sûrement et tout simplement un TEST ! Je sens qu’il y en a qui vont en profiter, ils ne vont pas venir, mais suivre le cours tranquillement chez eux – après, j’espère qu’ils nous préparent pas au “télétravail”. Le membre du staff dit tout de même, sans le faire exprès, qu’à partir du prochain trimestre (donc Avril), on récupère nos horaires de départ : 09H10 – 12H40.

On n’a pas encore eu l’information officielle, mais vu comment il a balancé çà naturellement, je pense que Vendredi on va nous le dire ; perso je préfère cet horaire, même si ça enlève du temps de sommeil.


RETOUR À LA SHAREHOUSE…

… je fais les devoirs que la prof nous a donné, dont un “examen blanc” – sûrement celui qu’on aurait eu la semaine dernière s’il n’y avait pas eu cette fameuse semaine de fermeture de l’école. Ça fait un bon entraînement pour ce Jeudi.


Father John Misty vient de sortir un album live sur Bandcamp dont les revenus iront à une association pour les musiciens impactés par cette merde de virus – moi je vois surtout que c’est un album live avec son groupe AU COMPLET + une philharmonie et non plus lui seul en Acoustique ! OFF-Key In Hamburg, c’est son titre. Faut arrêter de sortir des cadeaux comme çà les gars ! Pearl Jam, Siena Root, Lucifer, Computer Magic avec son EP de reprises et maintenant le grand Father John Misty ! Je ne sais plus où poser mes oreilles à force… Par contre, vu la grande qualité de l’enregistrement, soit ça été vite fait MAIS bien fait, soit c’était déjà dans les tuyaux et la situation a fait qu’il fallait “profiter” du moment – dans tous les cas, ça fait un bon concert de 20 chansons au final et avec “Leaving LA” dans la setlist !!!


NE JAMAIS FAIRE DE “DERNIER PETIT TOUR SUR YOUTUBE ET JE VAIS ME COUCHER”… JAMAIS !

Je me retrouve à regarder un concert de The Winery Dogs au Japon ! WOUHOUUUUUH !!! Alors qu’à la base je voulais “juste vérifier” si celui de Richie Kotzen également au Japon était toujours disponible pour me le mettre de côté pour une prochaine soirée… ne jamais faire de “dernier petit tour”



– 24/03/2020 –

Beau temps, je t’aime ;

Vent, beaucoup moins !


SUITE DU COURS D’HIER :

Dire où on a mal, comment on s’est fait mal, ce qu’on a fait pour se sentir mieux, a-t-on été à l’hôpital ; puis on joue le rôle du pote inquiet qui donne des conseils. Ah, aujourd’hui les cartes c’était Yu-Gi-Oh!

Pour ceux qui ne suivent pas ou qui ont oublié l’explication au touuuut début : pour faire les binômes pour nous entraîner aux conversations, chacun des profs, sans exception, ont des cartes qu’ils nous font choisir, l’As noir est avec l’As rouge, le 2 noir avec le 2 rouge etc… pour commencer, puis après on mixe.

Le prof qui, d’ordinaire, a des cartes Pokémon (donc les Pikachu ensemble, les Carapuce également etc…) a donc voulu voir si on était capable de lire dans l’âme des cartes – “À TOI DE JOUER !!”

Je ruine votre enfance et la mienne par la même occasion…

Remarque marrante : depuis hier, l’Hollandais change d’attitude, il écoute un peu plus, fait un peu plus d’efforts lors des échanges et note même les Kanji !! Je me suis dit : “C’est le genre de jeune qui révise et devient sérieux la dernière semaine avant le BAC”, mais j’ai eu la vraie réponse de la part de Melvin*, jeudi dernier quand la prof a parlé du test, il a blagué en disant que ce n’était pas très important… quelle erreur ! La prof lui a rappelé que s’il rate l’examen, il resterait dans la même classe, au même niveau et c’est reparti pour 3 mois à REFAIRE les mêmes cours – le cauchemar… ET ÇA A FAIT TILT DANS SA PETITE TÊTE ! Au boulot ! Surtout qu’il envisage de passer en cours intensifs après ! Je ne peux que lui souhaiter bonne chance, il fait preuve d’envie, c’est déjà çà. C’est loin d’être un mauvais gars, il est juste plus immature que les autres.


POUR LA DERNIÈRE DEMI-HEURE…

… le prof nous donne des exemples de questions et sujets de discussions qu’on pourrait avoir lors de l’oral du test ! Merci, c’est vraiment sympa de sa part – la prof d’hier n’a rien voulut dévoiler. Et il nous donne un conseil tout simple, mais je pense que j’avais vraiment besoin de l’entendre : “Ne vous cassez pas la tête, faite de la fiction, on veut juste voir si vous êtes capables de répondre aux questions et faire une discussion avec du vocabulaire assez diversifié.”

Pas besoin de toujours répondre personnellement, par exemple si on me demande ce que j’ai fait le week-end dernier, je ne vais pas juste dire “j’ai étudié”… je vais m’inventer une vie, haha ! Le but est bien de démontrer qu’on a appris et retenu le vocabulaire, les différentes formes verbales, les particules etc. Du “stress” en moins.

Allez, désormais j’ai besoin qu’on me dise que l’écoute du CD se fera avec un casque… je peux rêver, mais bon. Je dis çà parce qu’en cours, avec le CD, généralement j’arrive à comprendre la moitié des discussions alors qu’à la maison, dans le baladeur CD avec le casque, les 3/4 du temps je pige quasiment tout ! Les bruits de bouche sont assez chiants une fois qu’on les remarque, mais au moins personne ne dérange l’écoute ! Bordel, même à l’IUT, en cours d’Anglais avec notre “Leonard Cohen National”*, tout le monde avait un casque pour l’écoute, ne me dite pas qu’ici, AU JAPON, ils ne pouvaient pas faire la même chose… on pourrait même amener nos propres casques, comme çà, pas de problème d’hygiène… hey Kudan, si je viens avec cette brillante idée, j’ai le droit d’avoir le test validé d’office ? NON ? Bon OK…


DÉBUT D’APRÈS-MIDI À SHIBUYA AVEC MELVIN.

On va dans la boutique BINGO dans le centre commercial MODI – celui avec la façade entouré par des plantes grimpantes ou tout simplement celui qui avait une boutique Michael Jackson l’année dernière. BINGO est une friperie, mais au Japon les friperies sont très bien arrangées et ça ne fait pas du tout gros bordel désorganisé. Je vois pas mal de chemises à carreaux qui m’intéressent, certaines sont à ma taille et ça dépasse rarement les 15/20€ ! Je reviendrais sûrement Vendredi prochain avant d’aller chercher l’album de Pearl Jam au Tower Records !

Mandarake : aaah, plus de chauffage abusif ! Melvin achète 21 tomes de “Yozakura Quartet”… bonne chance pour la valise !!

Un nouveau Burger King a ouvert dans le quartier ; on teste, bah c’est du BK ! Pendant qu’on mange, il reçoit un message de sa sœur, apparemment, avec le confinement en France, elle n’aura PAS LE DROIT d’aller le chercher à l’aéroport parce qu’il n’est pas considéré comme une “personne vulnérable”… donc l’État Français préfère qu’un de ses citoyens rentre dans son pays, après avoir passé 12H dans un avion avec d’autres personnes potentiellement malades et au lieu de se retrouver avec UNE SEULE AUTRE PERSONNE dans une voiture, il devrait plutôt prendre le train / le bus / le métro et peut-être contaminer plusieurs personnes en même temps… elle est où la logique dans tout çà ?

C’EST VRAIMENT UN GROS BORDEL CETTE SITUATION !


15H, CHACUN RETOURNE CHEZ SOI.

Dans le métro, je suis debout, assise devant moi se trouve une Japonaise à l’air très sérieux et studieux, comme un gros curieux j’essaye de jeter un œil à ce qui est inscrit sur ses feuilles qu’elle tient bien en main, regard vers la fenêtre derrière elle qui reflète les pages, elle étudie la maroquinerie ! Différentes formes et tailles des sacs, la matière, les différentes marques connues ; ça m’a rappelé quand la Madre* m’avait montré ses différents cours qu’elle a toujours gardé bien au chaud à la maison. Bonne chance jeune étudiante, je t’aurais bien donné le numéro de téléphone de la Madre ou son mail pour qu’elle puisse te donner de très bons conseils avec ses 30 ans d’expérience (on applaudit bien fort s’il vous plaît ! Hey ho ! Toi au fond ! J’ai dit on applaudit bien fort, non mais!), mais la barrière de la langue vous fera sûrement défaut…


DANS MA CHAMBRE…

… il est temps de réunir TOUS les résumés des leçons 01 à 11 (la 12, on est en train de la faire, après, le manuel sera terminé), ce sera bien plus simple pour organiser mes révisions. Comme depuis la semaine dernière, j’écoute l’un des CD du manuel EN ENTIER (1H d’écoute généralement), en fond sonore, histoire d’être entouré par la langue Japonaise et de continuer à bien m’habituer à leur rythme de parole – je mets toutes les chances de mon côté !


23H20, je me rends compte que je n’ai plus rien pour le petit-déjeuner demain matin… HEY, mais je suis au JAPON !

VIVA LOS KOMBINIS !!!

Je sors pour aller au 7eleven – et pour m’aérer la tête après ces heures de Japonais –, je me prends des céréales et des petits gâteaux fourrés au chocolat ; reprise du chemin en sens inverse.



– 25/03/2020 –

Je vais bronzer devant la sharehouse si ça continue comme çà ! Merci ô grand soleil de m’accompagner jusqu’à l’école !


TOUT LE MONDE EST CALME AU DÉBUT DU COURS – WOW !

Mais c’est normal, demain c’est le Grand Test et le prof nous fait gentiment réviser en présentant des types de situations qu’on pourrait avoir à l’oral + un exemple de test audio – si demain c’est vraiment du même genre, ça me rassure fortement sur ma capacité à comprendre le CD !

On termine la dernière leçon du trimestre et du manuel (la 12) en voyant comment conseiller à quelqu’un de faire ceci ou cela par rapport à sa maladie : aller à l’hôpital, dans une clinique, se reposer, ne pas aller au travail, s’allonger sur le côté, prendre des médicaments, se masser l’épaule etc.

DERNIÈRES PROJECTIONS SUR LA TV AVEC LES PERSONNAGES HABITUELS…

… et OH SURPRISE une nouvelle fille arrive – évidemment elle rencontre “Darth Ô” et avec sa gentillesse innée le fait redevenir l’Ô san qu’on a connu, tout gentil et timide avec les filles… et ils partent ensemble à l’hôpital qu’Ô san lui a conseillé pour sa blessure… c’est fini ? NON ! Avant-dernière image : Mada san, vêtu d’un sweat noir, capuche sur la tête, lunettes de soleil, masque au visage, elle a décidé de les stalker, de les espionner…

TO BE CONTINUED…

NOOOON !!! VOUS NE POUVEZ PAS NOUS FAIRE ÇÀ !!!

Et l’ultime image :

“KUDAN WARS”

Bordel, il a vraiment été au bout du délire ! On l’applaudit tous, standing ovation, il le mérite vraiment ! C’est comme çà qu’on doit faire pour captiver ses élèves ! Ça c’est du cours qu’on prend vraiment plaisir à suivre.

ありがとう ございます せんせい!

(Merci beaucoup Sensê !)

Photo de classe.

TCHÔ !


SHAREHOUSE :

Blabla avec le Fratello* puis révisions de 16H à 20H environ ; je sors pour aller me prendre un plat au Family Mart, le mange, puis je reprends la révision.

J’en ai marre, j’arrête, je regarde l’heure… 2h du mat’… ah oui quand même… va peut-être falloir penser à se coucher là maintenant, le but n’est pas d’arriver complètement crevé demain au Grand Test ! DODO !



– 26/03/2020 –

3 MOIS !!!

Moitié de l’aventure, j’ai encore tant à vivre ! Aujourd’hui est une grande étape, à partir de la semaine prochaine c’est un nouveau départ ; nouvelle classe, nouveaux profs, nouveaux camarades (sauf si les nouveaux sont en quarantaines), nouvelle ambiance, mais toujours le même objectif en vue !


Je me mets du PRINCE dans les oreilles pour bien me motiver sur le chemin de l’école – “Groovy Potential”, la compilation en deux parties que j’avais faite pour le Padre* ; la deuxième partie je l’avais intitulé “Delirious”, les noms sont très représentatifs du contenu.


ARRIVÉ EN CLASSE, PERSONNE N’EST EN RETARD AUJOURD’HUI.

Tout le monde est sage en attendant la prof – ça change !


09H50 : DÉBUT DU GRAND TEST !

– On démarre par l’Écoute du CD –

Pour une durée d’environ 20 minutes, avec aucune répétition, si t’as mal entendu ===> TANT PIS !

Quelques pièges, je crois que je suis tombé dans l’un d’eux ! Voire peut-être 2 d’entre eux !

Pause de 10 minutes.

– On passe au test Écrit et Oral

Tout le monde commence l’écrit en même temps, mais pour l’oral c’est évidemment chacun son tour pendant la durée du test écrit ; Melvin passe en premier, je passe en troisième – ça dure moins de dix minutes pour chacun.

ORAL :

Très jolie jeune prof que j’ai devant moi – on est une classe de mec en grande majorité, c’est fait exprès pour nous déstabiliser ? Hey avouez Kudan ! Vos méthodes sont honteuses !

  • Présentation
  • Parler de son Pays
  • LA chose qu’on préfère dans notre Pays
  • Le quotidien dans notre Pays vs au Japon
  • Mise en situation

Pour la mise en situation, j’en ai eu 2 à faire :

# Inviter quelqu’un à Disneyland – en l’occurrence la jolie jeune prof.

PAS DE SOUCI !!

“Qu’en dites-vous de Samedi de la semaine prochaine ?

– Samedi de la semaine prochaine… ah, non je ne peux pas, j’ai déjà quelque chose de prévu…

– Ah mince, alors le Dimanche dans deux semaines, ça vous irez ?

– Dimanche dans deux semaines ? OUI ça me va très bien ?!

– Génial !!

– On partira à quelle heure ?

– On se rejoint à la station de Shinjuku, entrée EST, pour 09H00 du matin, ça vous irez ?!

– OUAIS ?! Ça me va très bien !

– J’ai hâte d’y être ! À dans deux semaines !

– À dans deux semaines !”

Ah merde, c’est de la fiction, je commençais à me prendre au jeu – imaginez que Dimanche 12 Avril je sois à la station de Shinjuku à 9H du mat’ avec deux tickets pour Disneyland en main à attendre la jolie jeune prof !… Haha ?!


# Dans un magasin pour s’acheter une chemise.

“Excusez-moi, avez-vous des chemises s’il vous plaît ?

– Des chemises ?! Oui bien sûr, juste ici.

– Ah merci. Cette chemise est à combien s’il vous plaît ?

– Celle-ci est à 5000 yens.

– Ah… 5000 yens… c’est un peu cher… vous en avez un peu moins cher s’il vous plaît ?

– Bien sûr, qu’en dites vous de celle-ci ? Elle est à 2500 yens.

– Ah 2500 yens ! Elle est belle ! C’est tout bon, je la prends, merci.

– Merci beaucoup, au revoir.

– Merci beaucoup, au revoir.”

Voilà ce que j’ai fait, mais après coup je me suis dit que j’aurais pu faire mon client bien chiant et demander une autre taille, une autre couleur, pourtant je suis allé à l’essentiel et c’est peut-être un élément qui peut me faire perdre des points – selon les attentes de la jolie jeune prof.

Merci !

ET JE RETOURNE DANS LA CLASSE POUR CONTINUER MON ÉCRIT (NOTÉ SUR 65).

Je fais tout et termine à 11H40 – le test se terminant à 12H10, ça me laisse une bonne demi-heure pour tout revoir et corriger les éventuelles étourderies ! J’ai bloqué à certains endroits, notamment à cause de l’oubli de vocabulaire : “intersection”, “porter” quand il s’agit d’un chapeau (oui, selon où le vêtement se situe sur le corps, le verbe “porter” est différent) et l’expression “est-il autorisé de fumer ici ?” – bordel de couillasse, mais je suis NON FUMEUR AD VITAM ÆTERNAM !! Je n’ai pas retenu cette phrase totalement inutile pour moi ! C’est du RACISME envers les non-fumeur, un point c’est tout ! NAH !

Au maximum, je pense que je peux avoir 53 à l’écrit ! Résultats domani !

Fin de test, chacun donne son ressenti, dans l’ensemble on l’a trouvé plutôt accessible.


JE RETOURNE À LA GARE DE TOKYO…

… pour voir les cerisiers en chemin, puis direction Ueno.

Alala les Japonais ne sont pas toujours disciplinés ! C’est INTERDIT cette année de pique-niquer en dessous des Sakura – il y a même un dispositif pour les en empêcher, mais ils bravent l’interdit ! PÔ BIENG DU TOUT ! Sinon ça reste toujours aussi magnifique cet endroit à cette période de l’année ! Photos photos photos !


À LA MAISON À 16H…

… je goûte, traîne sur l’ordinateur et fait le devoir de Mercredi non fait pour aujourd’hui – privilégier les révisions comme l’ensemble de la classe d’ailleurs. Siena Root et Pearl Jam continuent de m’accompagner toute l’après-midi.

Blabla avec Aki*, puis le Fratello et la Madre.

La gouverneure de Tokyo nous conseille de rester à la maison ce week-end, franchement ? TANT MIEUX ! Puis, normalement à partir de ce week-end et durant toute la semaine prochaine, il est censé pleuvoir donc un mal pour un bien. Je sens le confinement arriver, maintenant que les Jeux Olympiques ont été repoussés, le Japon n’a plus à avoir peur de leur image, il va falloir de nouveau prendre des décisions radicales, faudrait pas qu’il y ait une seconde vague…

Je sens bien l’école nous annoncer prochainement (demain?) une nouvelle fermeture ! Le truc avec l’application ZOOM, ils l’ont mis en place cette semaine, ce n’est pas pour rien je pense, ils doivent se préparer à cette éventualité ; on verra bien.


UNE FOIS LA NUIT TOMBÉE…

… je ressors pour aller admirer les Sakuras éclairés dans le quartier… sauf que les lampions ne sont pas allumés, maiiiiiiis !!! Les projecteurs le sont, alors la blancheur des fleurs est bien mise en avant, ça reste magnifique à voir !

J’ai vu qu’il y avait un Mini Stop (autre Kombini) près de la station – au bout de 3 mois, il était temps que je le remarque, il est de l’autre côté du pont, là où je ne passe quasiment jamais ! Bento avec riz, nouilles, maïs et gros steak testé et approuvé ! Ils ont des cornets de frites pour lesquelles ils sont réputés, ça sera à tester.


Soirée tranquille sur l’ordinateur à écouter les albums Marche à l’ombre de Renaud et Au cœur de la nuit de Téléphone – il faut faire connaître la bonne musique Française aux colocataires… mais bon, il est assez tard donc je mets assez vite le casque sur les oreilles. Voilà voilà…



– 27/03/2020 –

Depuis hier j’ai une sensation de “FIN”, j’ai l’impression que ça y est, la grande étape est passée, que faire maintenant ? Ils vont quasiment tous partir (mes camarades de classe), Melvin va partir (s’il a finalement un vol!), tout va redémarrer dans une drôle d’ambiance ; c’est la fin d’une période, c’est une drôle de sensation qui amène une flemme… j’ai fais ce que j’avais à faire (le Grand Test), maintenant je veux juste me reposer, haha, mais non, la semaine prochaine c’est une nouvelle rentrée !


ARRIVÉ EN CLASSE, TOUT LE MONDE ATTEND SES RÉSULTATS.

J’AI RÉUSSI !!!

66,5 / 100

Il fallait minimum 60 pour passer dans la classe suivante ! J’ai eu chaud (souvenir du BAC), mais le résultat est tout de même positif.

Pour l’écrit et l’écoute, c’est pas mal d’erreurs stupides… là pour le coup je m’y attendais après le test. MAIS JE PASSE DANS LA CLASSE SUPÉRIEURE !!!

Ceux qui terminent aujourd’hui reçoivent leur certificat de la part de Kudan.


LA PRINCIPALE VIENT DANS NOTRE CLASSE…

… pour convoquer ceux qui restent encore un peu à une réunion d’informations dans la classe d’à côté.

ENCORE UNE FOIS, j’ai malheureusement raison : L’ÉCOLE FERME DE NOUVEAU POUR UNE SEMAINE !

Et alleeeez… Reprise des cours le 7 Avril (normalement), avec les horaires de bases : 09H10 ===> 12h40

Cette semaine ne sera pas remboursée, elle sera rattrapée durant la Golden Week début Mai… bon, j’avoue que mon sentiment est mitigé ; avec le confinement qui nous pend également au nez, ça pourrait faire pas mal de temps sans cours – d’où la mise en place de ZOOM ! Et en même temps, je me dis que ça va me permettre de relâcher la pression et de me reposer tranquillement à la maison – faire du Japonais et m’occuper pleinement durant cette semaine qui devrait être grise et pluvieuse normalement – bye bye les Sakura, au final je n’en aurais vu que des blancs / rose pâles cette fois !

Mini réunion fini, on se retrouve dans le hall avec les camarades. Derniers au revoir à Melvin, on ne se reverra pas avant qu’il parte (normalement Dimanche s’il trouve un vol de remplacement). Évidemment la meilleure rencontre de ce trimestre, on s’est aidé mutuellement, à l’école et en dehors, c’est beau quand des échanges se passent aussi naturellement (parler la même langue ça aide aussi). Vraiment une bonne personne, je lui souhaite tout le bien à lui et sa copine (qui veut s’installer, bonne chance poto!), son frère, sa sœur et ses parents !

MISTER MELVIN SAN !!!
comme disait Jay*


DIRECTION SHIBUYA :

Dans la boutique Bingo… il n’y a plus les chemises que j’avais vu… bon ben, je retenterais ma chance plus tard !

Au Tower Records :

PEARL JAM – GIGATON

CD + LP

– ça briiiille !!! –


RETOUR À FUTABACHÔ

… en vue du week-end à la maison et sûrement de la semaine prochaine, je vais directement faire des courses. 15H, les rayons sont déjà bien vides (viandes, poissons, plats préparés, nouilles instantanées, pizza aussi bordel ! Et même les gâteaux “Maria” non di diou!), mais j’arrive à me faire des courses pour la semaine (différents plats et pour les petits-déjeuners). À la sharehouse, Melvin m’envoie un message sur Line pour me dire qu’Air France lui a trouvé un vol pour ce Dimanche matin – YOUHOU !! Du stress en moins pour lui, il peut passer ses derniers moments en toute sérénité !

J’annonce les résultats à ma petite famille et aux amis – on me félicite, ça me fait un bien fou !


PEARL JAM À FOND COMME PROMIS !!!

Bon, pas longtemps non plus, je n’ai pas spécialement envie d’avoir une visite d’Oakhouse pour me virer de ma chambre…


NOUVELLE CHANSON DE BOB DYLAN ET DEUX NOUVEAUX ALBUMS DE NINE INCH NAILS GRATUITS…

Me reste à prendre le temps de les écouter – je parle des albums de NIN, parce que la chanson de 16 minutes de Bob Dylan, c’est fait et validé ! ENFIN de l’original, ça fait 8 ans quand même… bon il a tout de même sorti trois albums entre-temps – dont un triple – mais c’était rempli de reprises, de bonnes reprises, mais des reprises ! Merci de continuer à être inspiré et inspirant Bob !


– 28/03/2020 –

11H, debout, le soleil est quand même là… “On m’aurait menti ?” ; une heure après il disparaît, le temps gris approche vraiment petit à petit ; c’est parti pour le week-end de confinement – enfin, pour le moment on nous CONSEILLE de rester chez nous, on ne nous l’interdit pas.


Chroniques pour le diptyque Prayers For The Damned / Prayers For The Blessed de Sixx:A.M. écrient, elles seront publiés dans la semaine sur le blog – le Fratello va être heureux en les lisant je pense !


Dîner, puis je commence la série Sud-Coréenne “KINGDOM”, fortement conseillée par Ryo* – je me rappelle qu’il m’en avait parlé quand elle avait été annoncé, c’est quand j’ai vu les “zombies” que j’ai compris, mais comme lui, je n’avais pas suivi ! Il s’est rattrapé, avec MC* il en est à la deuxième saison, je démarre tout juste.


Chroniques de KISS :

j’avance, j’avance !

Eeeet au lit, au doux son de la pluie – de la neige est prévu pour demain matin.



– 29/03/2020 –

IL NEIGE !!!

Mais vraiment ce coup-ci, ça tient sur le sol !

Je suis comme un gamin, je ne sais pas çà fait combien de temps que je n’ai pas vu autant de neige et à un rythme assez soutenu – C’EST MAGNIFIQUE !

Je reçois – en retard – une photo de Melvin, c’est pour me montrer que son vol est bien maintenu, alors que sur le tableau les 3/4 des vols sont “CANCELLED” ; au revoir poto, bon vol et bon retour au pays ! Prend vraiment soin de toi !


APRÈS-MIDI ÉCRITURE DE CHRONIQUES.

Chronique de Little Donkey pour son album You Know I Tried écrite + une autre de Chicken Diamond pour son Bad Man – 2 CD qu’on m’a envoyé il y a quelques jours / semaines de çà (en France, hein!) ; ça fait toujours plaisir d’être sollicité pour l’écriture d’une chronique, surtout quand les albums envoyés sont de cette qualité ! Merci de me faire confiance et surtout merci de faire de la si bonne musique – Blues les amis ! Blues pour toute la vie !!


Kikagaku Moyo – Gypsy Davey

un 45 tours des Japonais avec pour la première fois une reprise et du chant féminin en Anglais ! Ça change de leur “faux langage” habituel, mais l’âme du groupe est toujours là et ce sitar m’aura toujours !


Dîner et je reprends le visionnage de la série “KINGDOM”.

La prochaine semaine sera intéressante à vivre – je vais pouvoir m’occuper à la maison de plusieurs projets mis en suspend – mais peut-être pas vraiment passionnante à lire…




(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).