SEMAINE 16 – FILMS / LIVES / MANGAS

SEMAINE 16 – FILMS / LIVES / MANGAS

20 avril 2020 4 Par Beckuto Vongola

– 13/04/2020 –

C’est le déluge au-dehors, ça ne s’arrête pas depuis cette nuit – au moins j’ai vraiment bien dormi. Et ça permet de tenir bon, de ne pas être emmerdé par le fait de rester dans la sharehouse, là c’est sûr je n’ai pas le choix !

Je commence la correction du livre pour le voyage de 2019.


SOIRÉE FILM : LE CAS RICHARD JEWELL

Le dernier film de Clint Eastwood sur l’histoire de l’attentat à la bombe des Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta où le dénommé Jewell a été accusé à tort ! Clint Eastwood, comme toujours, a fait un très bon film. Par contre, voir “Billy The Kid” de La Ligne Verte dans le rôle du gentil… c’est vraiment bizarre !

Je passe le restant de la soirée à lire Kimetsu no Yaiba.



– 14/04/2020 –

11H debout, petit-déjeuner et je décide de sortir un peu – le grand soleil est revenu et je commence à avoir un peu mal aux jambes, alors HOP un peu de marche ! Dans l’entrée, le blond du dessus – qui m’avait bien snobé en Janvier quand je l’avais salué – daigne enfin répondre à mon “Hello”… mais en fait c’est con parce que je crois bien qu’il parle Français…


POUR MA SORTIE JE PARS DANS UNE DIRECTION QUE JE N’AI JAMAIS EMPRUNTÉ…

… histoire de découvrir encore plus le quartier. En fait, il y a quand même plusieurs petits parcs aux alentours, une voie ferrée, plusieurs petits magasins ; la ballade est vraiment très agréable. Vu une vieille voiture verte flashy – une Chevrolet ! Pas grand monde dans les rues – des enfants dans les parcs ! Sauf au niveau de la longue allée commerçante – où je fais quelques petites courses. Je suis également tombé sur le campus de l’Université Teikyo – bien grand –, ça fait un peu campus Américains où tout le monde peut entrer et sortir (mais pas dans les bâtiments).

Avant de rentrer à la sharehouse je passe par le 7 eleven pour me prendre un burrito et un sandwich au porc/Tonkatsu (qui aurait été meilleur chaud). Au final, je serais resté dehors de 12 à 15H, et ça fait un grand bien, surtout au moral !


J’envoie un mail à Kudan pour demander si, même en quittant l’école une semaine avant la nouvelle date de fin de trimestre (03 Juillet) et donc ne faisant pas le deuxième Grand Test, mon trimestre sera quand même validé ! À voir la réponse.


SOIRÉE FILM : TRIPLE FRONTIER SUR NETFLIX

un groupe de mercenaires partent dans la jungle Brésilienne pour éliminer un baron de la drogue, ça fait le taff comme on dit, c’est plutôt bien mené.

Après çà, je commence la lecture du tome 4 de Kimetsu no Yaiba !



– 15/04/2020 –

10H30 debout, envie de toast, je mange donc deux toasts ! 22°c qu’on m’annonce pour la journée, le soleil m’appelle, je vais refaire un petit tour dehors, mais ce coup-ci, au lieu de prendre à droite au niveau de la pompe à essence, je vais aller à gauche (wow wow wow on se calme le rebelle!) comme je ne m’y suis jamais aventuré – c’est là-bas que j’avais aperçu un drapeau espagnol !


12H ===> 13H30

Je me suis baladé, j’ai découvert de nouveaux lieux, de nouveaux commerces et restaurants, pour la plupart fermés actuellement, mais tout se trouve entre quinze et trente minutes de marche par rapport à ma sharehouse – bon à savoir pour “l’après état d’urgence”. Toujours peu de monde dans les petites rues, toujours autant dans les allées commerçantes, toujours des enfants et des papys dans les parcs, toujours ce sentiment de tranquillité dans ce quartier et ses alentours.


AH, UNE RÉPONSE DE KUDAN :

“J’en ai parlé à la directrice de votre question et la réponse est : on gérera votre test et votre certificat, sauf si la situation par rapport au virus empire.

OK, mais même en le traduisant en Français ce n’est pas vraiment clair, mais bon, je m’y attendais à cette réponse. Soit il me valide direct le trimestre avec les petits tests que j’aurais, soit je passerais le deuxième Grand Test seul, avant les autres… à voir ! Déjà, faut que l’école reprenne vraiment et que je me remette VRAIMENT à l’apprentissage avec le manuel. Bah, allez, au lieu de le dire et de l’écrire, HOP je sors le livre et c’est parti !


SOIRÉE FILM ? NON, SOIRÉE SPECTACLE AVEC “PLUS RIEN À PERDRE” DE FABRICE ÉBOUÉ !

3è spectacle, 3è réussite, ce gars est taré, il va toujours très loin d’une manière intelligente – il reste un de mes comiques préférés. 1H20 à délirer comme un con tout seul dans ma chambre – le couple de Chinois a dû se demander ce qu’il m’arrivait !



– 16/04/2020 –

Il est midiii… Beckutooo… S’éveiiiille !… Beckutooo… S’éveiiiille !

Pour aller faire un peu de courses au LIFE et ça me fait une petite balade en même temps. Avant les caisses ils ont mis des marquages au sol pour respecter les distances et aux caisses, les employés – gantés et masqués comme d’habitude ici – sont derrière des vitres en plexiglas et nous rendent la monnaie sur le plateau en dessous ; évidemment on peut toujours se désinfecter en se mettant à poil dans un sas de sécurité les mains à l’entrée et à la sortie du magasin. Par contre, je n’ai quasiment pas pris de plats, je me suis surtout concentré sur mes petit-déjeuners et mes soirées (un paquet de chips et un de cacahuètes pour 100 yen chacun, pour s’engraisser devant un film / une série) et finalement j’en ai pour un peu plus de 3000 yen comme pour mes courses habituelles… les prix commenceraient-ils déjà à augmenter ?


YOUTUBE

Benzaie sur Resident Evil 3, les parties avec Carlos sont vraiment les moins intéressantes…

Les aventures de Jéjé* sur Final Fantasy 7 Remake continuent.

J’écris la chronique de ALIVE! de KISS ; c’est la “suite” de celle du Live At Leeds des WHO – en fait, dès que je vais chroniquer un “vieil album live”, j’utiliserais ces deux personnages, ces deux frères.


SOIRÉE FILM : 1917

La bande-annonce était trompeuse, ce n’est pas une course contre la montre tout du long où ça pète dans tous les sens, il y a pas mal de moments où ça prend un peu son temps ; le plan-séquence, la photographie, les dialogues, l’ambiance, c’est là que réside la force du film. Bien sûr, ça ne détrônera pas Il faut sauver le soldat Ryan, mais je pense qu’il faut quand même absolument le voir !


Et je termine la soirée en lisant le tome 5 de Kimetsu no Yaiba, les choses sérieuses peuvent vraiment démarrer !



– 17/04/2020 –

On démarre la journée par un mail de Kudan :

  • Il y aura désormais cours le Samedi (quand on reprendra)
  • Une heure de plus pour les Samedi du mois de MAI

Bon ben il faudra s’accrocher pendant les deux mois – une matinée de plus, ça ne peut qu’amener du bon, WOUHOUUU ! Au Japon soit Japonais.


JE CONTINUE LA LEÇON 13 DU MANUEL DE JAPONAIS…

… avec les formes polies quand on s’adresse à un aîné ! Les notions sont plus longues à assimiler, je dois tout chercher sur le net et les applications “dictionnaires” sur le portable, mais ça va, je m’en sors pour le moment – pas sûr que tout s’inscrit bien dans ma cabeza, mais au moins j’ai repris les leçons, une heure par jour pour l’instant.


Chronique pour l’album Destroyer de KISS écrite, sans trop le détruire, mais en donnant mon avis sincère, en prenant du recul. L’album n’est pas génial, il fallait le dire ; il s’écoute avec plaisir, mais à de rares occasions finalement.


SOIRÉE FILM : STAR WARS – THE RISE OF THE SKYWALKER

Je ne suis toujours pas un grand fan de la saga, mais j’aime bien les regarder tout de même, ce n’est pas prise de tête, pas de grands scénarios, mais ça passe bien ; ça divertit comme il faut, ça permet de passer une bonne soirée !


Oh, encore une nouvelle chanson de Bob Dylan “I Contain Multitude”, il se fait et nous fait plaisir en ce moment le Bob. Acoustique, guitare / piano / voix, comme toujours merci Monsieur Dylan, merci de ce cadeau !


Demain c’est la sortie du film/live Chunky Shrapnel de King Gizzard & The Lizard Wizard, il sera disponible pendant 24H, il ne faudra pas rater çà !!!



– 18/04/2020 –

Voilà une personne qui n’avait rien pigé ! Je pensais que Chunky Shrapnel de King Gizzard & The Lizard Wizard serait disponible pendant 24H POUR TOUT LE MONDE et à vie pour ceux qui payaient les 9€, mais non, c’est comme une séance d’une journée au cinéma, tu payes, tu vois le film autant de fois que tu veux pendant les 24h, c’est aussi simple que çà… donc pas de film/live pour moi aujourd’hui, je vais devoir attendre que quelqu’un le pirate pour espérer le voir – hey j’ai précommandé le double vinyle et le CD, c’est déjà çà !


J’ÉCOUTE UN PEU LE PREMIER CD DE JAPONAIS DU MANUEL 2…

… même si je n’ai pas encore appris les leçons, que je ne comprends pas trop ce qu’ils disent, de quoi ils parlent, vu que je n’ai pas le nouveau vocabulaire, les nouvelles formes verbales, les nouvelles tournures de phrases, mais c’est juste pour continuer à avoir du Japonais dans les oreilles.


Un pirate sur le forum Reddit de King Gizzard & The Lizard Wizard m’a envoyé un lien pour télécharger Chunky Shrapnel, sympa le Jack Sparrow d’internet ! La soirée va être booooonne !!! Ce serait génial de nous voir avec le Fratello* et moi-même quand ils montreront le concert à la Rockhal !


PLACE À LA SOIRÉE CHUNKY SHRAPNEL.

Et ils commencent comme c’était prévu dans la tracklist du double vinyle par “The River” jouée à la Rockhal et ON NOUS VOIT LE FRATELLO ET MOI !!! Onze fois au total dont trois fois furtivement et une fois vraiment bien, en train d’apprécier ce qu’on vit, moi avec mon poster enroulé dans les mains, HAHAHA! (c’était la statistique narcissique de la soirée). 1H30 le film/live, avec 3 inédites dans un style synth-ambient et le plein d’images sur scène et hors scène, mais l’accent est bien mis sur les performances et bordel qu’elles sont bonnes ! Vivement la semaine prochaine pour écouter l’album qui accompagne la vidéo – et ce final de malade mental avec tous les membres d’ORB et de Stonefield sur scène avec les gars (groupes qui les ont accompagnés durant toute la tournée Européenne). On voit également Michael Cavanagh (l’un des batteurs) manger son burger sur le toit de la Rockhal – face à la gare, avec le néon rouge qui est derrière le bâtiment, celui qu’on peut voir en arrivant en train – burger qu’il est venu acheter pendant qu’on mangeait les nôtres avec le Fratello dans le petit restaurant en face de la salle ; c’était un moment sympa, j’avais été le voir pour lui souhaiter un bon concert. Je pense que ce film va m’accompagner pour plusieurs prochaines soirées !


Benzaie sur Resident Evil 3, il termine le jeu – je ne me souvenais pas que le combat final contre Nemesis était aussi naze… faudrait que je vérifie s’ils ont changé çà aussi ! La toute fin, elle ne change pas vraiment.

Kimetsu no Yaiba tome 6 lu ! Présentation des Piliers, entraînement et annonce d’un nouvel arc – ce manga me plaît vraiment bien ; pour le moment je ne trouve pas la hype justifiée, mais selon Aki*, c’est de la grosse bombe qui m’attend !



– 19/04/2020 –

Yosh ! Le soleil et les 20°c ça fait plaisir de vous revoir ! Allez, je vous accompagne en ce Dimanche.

12H45 ===> 16H

Je me suis perdu je ne sais où, j’ai marché dans tous les sens, je suis arrivé dans une longue Shôtengai (allée commerçante couverte), dommage que je ne l’ai pas découverte bien avant, parce qu’avec tous les commerces ouverts ça doit bien être animé. J’ai longé pendant pas mal de temps la rivière SHAKUJII, pris des petites rues, de grandes allées également, pris pleins de photos de rues avec mon Ricoh (ça faisait un certain temps, bien plus discret que l’Olympus gris/noir un peu éclatant) et quelques photos argentiques – surtout des bâtiments intéressants. Beaucoup de couples qui se promènent – jeunes et vieux –, des vélos comme toujours et des familles dans les parcs de quartier. En fait, après vérification, la gare SHIMO-ITABASHI où je suis passé devant est à presque trente minutes à pied bien au sud de mon quartier… j’ai bien exploré faut croire.


Je mange à la maison.

J’écoute le CD de Japonais.

Je traîne un peu sur l’ordinateur.

Je fais un peu d’exercice physique.

J’écris le résumé de cette semaine pour le blog.

Je dîne.

Blabla avec le Fratello et la Madre*.

Je trie mes photos.

J’écoute On The Widow’s Walk le nouvel album de The White Buffalo, première fois que j’écoute un de ses albums – je sais que le Fratello l’aime bien –, sa voix me dit vraiment quelque chose… je cherche et en effet, je l’ai entendu dans Sons Of Anarchy, The Lone Ranger et surtout The Punisher (la série, pas les merdes de “films”).


Je visionne le concert The Wall de Roger Waters ; toujours un grand plaisir visuel et surtout auditif – vu au cinéma, c’était extrêmement impressionnant !


Beckuto, 2H30 du matin : “Je vais me coucher ? Non, allez, je lis un peu Kimetsu no Yaiba, le tome 7, juste pour voir le début du nouvel arc du ‘train infini’ !”



Beckuto, 4H30 du matin : “Putain j’en suis au tome 9, je n’ai pas pu m’arrêter, c’est trop bon bordel !

Par contre le tome 8, c’est le genre de volume qui est censé arriver une fois la dizaine ou la vingtaine de tomes dépassée, mais j’aime bien le fait que la mangaka ne tarde ni ne s’éternise pas trop, elle va intelligemment à l’essentiel pour le moment pour la construction de ces arcs, c’est assez rapide, mais l’histoire avance bien comme il faut et tout est introduit d’une manière logique. Ça me donne envie de l’acheter ce tome 8 ! Bon, allez, je démarre quand même le nouvel arc dans le tome 9 et je m’arrête là, le jour commence déjà à se lever…




(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).