SEMAINE 24 – TSUYU, LA SAISON DES PLUIES ARRIVE

SEMAINE 24 – TSUYU, LA SAISON DES PLUIES ARRIVE

15 juin 2020 3 Par Beckuto Vongola

– 08/06/2020 –

HEY HO! HO! HO ! ON VA SE CALMER DANS LE MÉTRO LÀ HO !!! Ce n’est pas parce qu’on démarre une nouvelle semaine qu’il faut reprendre les anciennes habitudes, je n’ai pas spécialement envie d’être écrasé en cette période de virus de merde et de fortes chaleurs (30°c) ! Faites-gaffe les Japonais, je vous ai à l’œil pour demain matin !

LES QUATRE CAVALIERS SONT RÉUNIS, ON PEUT DÉMARRER LE COURS…

Leçon : demander à un ami ce qu’on doit apporter pour une fête chez un autre ami et se donner rendez-vous quelque part à une heure précise, sans oublier que si on a un empêchement, on demande si ça ne dérange pas de venir un petit peu plus tard ! Notions assimilées assez rapidement, les trois heures et demie de cours passent très vite ! Par contre je soupçonne le prof d’avoir un enfant en bas-âge… il a de ces cernes !!


APRÈS LE COURS JE ME RENDS À JIMBOCHÔ

… pour faire un peu de photos et visiter le Disk Union du quartier – rien pris. Il fait chaud, la transpiration est au rendez-vous, mais il y a parfois des petites bourrasques qui font un bien fou.

Je me rends à Ochanomizu. Disk Union en face de la station, pris :

Je ressors fais quelques pas pour aller me péter le bide au Yoshinoya, mon amour ! Même choix qu’à Shibuya, mais la taille du-dessus, QUE C’EST BON DE BIEN MANGER POUR PAS CHER !

Je reprends le chemin à pied jusqu’à SUIDÔBASHI, je croise un vieux rockeur, cheveux longs grisés avec des mèches bordeaux et un T-Shirt de Dream Theater, mais avec ses cheveux, je n’ai pas pu voir c’était quelle tournée…

Ce chemin qui longe la route à droite et la rivière plus la Chuô Line à gauche est toujours aussi plaisant à parcourir – je l’ai prise plusieurs fois l’année dernière, c’est peut-être aussi pour çà, elle me rappelle mes débuts en solitaire.


16H, REVENUS À LA SHAREHOUSE…

… je me pose sur le lit, déballe mes achats, puis je fais mes devoirs. J’allais attaquer la leçon de demain… boom, coup de barre de retour (la chaleur je pense), 17H ===> 19H sieste agréable.

Blabla vinyle avec Aki*, plus son envie toujours grandissante de voyager au Japon. Blabla avec la Madre* puis avec le Fratello* qui est de tournée du matin cette semaine, donc ça sera plus simple pour discuter.

Vidéo de King Jvpes sur YouTube sur le mouvement Black Lives Matter – essentiel, encore une fois.



– 09/06/2020 –

Cela fait 1 an jour pour jour que mon deuxième voyage au Japon s’est terminé ; l’année dernière, en ce 09 Juin, à cette heure matinale, j’étais à l’aéroport de Narita, attendant que mon vol décolle et me ramène en France où je savais que ma décision définitive serait enfin prise !


08H30 : MÉTRO À LA COOL CE MATIN…

… c’est bien, ils ont compris mon coup de gueule d’hier – on va faire comme si on y croyait ! Encore un grand soleil, encore 30°c de prévu pour la journée.

Leçon : arriver en retard et donner une raison. Le cours se déroule dans la très bonne humeur. Tout se passe bien sauf la dernière session de conversation où j’inverse mes propos… et au départ je comprends pas trop pourquoi la prof me reprend… silence… et HOP, je pige la logique – OUF ! Mais quand même, je déteste buter sur quelque chose d’aussi con… mais bon, heureusement ça me gâche seulement la fin du cours.


DIRECTION SHINJUKU : KITAMURA CAMERA.

Je vais faire ce que je voulais faire en Février/Mars dernier, c’est-à-dire vendre mon appareil photo digital Olympus pour pouvoir me prendre le Fujifilm X100F qui correspond bien plus à mes attentes et mon style de photo – rangefinder pour la vie ? À Kitamura Camera, même s’ils n’ont pas l’appareil que je veux en rayon, s’il est dans une autre de leurs boutiques au Japon, ils peuvent le faire livrer dans le magasin de mon choix – je choisis le Fuji qui est dans la boutique à SAITAMA vu que c’est la préfecture la plus proche de TOKYO et ça ne loupe pas, on me dit que l’appareil sera là dès ce Samedi ! YOUHOUUU !! Après une vérification minutieuse de l’Olympus et de l’objectif ainsi que des différents accessoires, ils acceptent de me reprendre le tout pour 33 000 yens (271€), sachant qu’en neuf je l’avais payé 450€ à la place de 650€ l’année dernière (en profitant d’un coupon réduction et du Black Friday), je suis donc très satisfait !!

Et la petite victoire : j’ai réussi à me faire comprendre !! Ça n’a pas été facile facile, je parle toujours comme un gamin j’ai l’impression, mais avec un peu d’Anglais ça passe. Je m’excuse, je leur dis que je suis étudiant en langue Japonaise et que c’est un peu difficile, ils me disent que l’Anglais est aussi difficile pour eux, on en rigole, ils me souhaitent bonne chance et me disent de m’accrocher ; ils ont été adorable avec moi – à Samedi messieurs pour venir prendre et payer mon FUJIFILM X100F !!!


DIRECTION SUIDÔBASHI :

Je retourne déjà à l’école ? Mais noooooon, je veux juste voir si je peux entrer dans le JUMP Shop sans être dans une fil d’attente – c’est le cas, il n’y a pas grand monde à l’intérieur, je peux donc faire tranquillement le tour de la boutique. Même le JUMP Shop n’ont plus de Kimetsu no Yaiba !! OUIIIIIIN !!

Bon, va falloir se résigner à en acheter en neuf ! Je me prends un carnet A5 One Piece avec la magnifique couverture du tome 91 (début de l’arc Wano).


RETOUR À FUTABACHÔ…

… ah, c’est vrai, les travaux ont reprit devant la maison d’en face nouvellement construite, je peux passer, mais la route, déjà bien étroite, l’est bien plus pour le moment ; je passe, les travailleurs que j’ai salué et qui m’ont également salué ce matin, me resaluent et s’excusent pour le dérangement – de la politesse, encore de la politesse, toujours de la politesse.

22H : il fait bien meilleur dehors, je peux désormais sortir pour aller faire de petites courses spéciale “petit-déjeuner” au Lawson 100 – il fait bien bon, mais avec le masque sur la tronche je ne peux pas vraiment en profiter… En sortant de la sharehouse j’ai croisé le Japonais de la chambre d’en face qui, lui, rentrait à la sharehouse… il me dit おはようございます (Ohayô Gozaimasu), qui est le “Bonjour” pour le MATIN… euuuh, je veux bien qu’il soit décalé au niveau des horaires, mais là c’est abusé, non ?

NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON !

JE NE VOULAIS PAS QUE ÇA ARRIVE ET C’EST ARRIVÉ !! UN CAFARD DANS LA SHAREHOUSE, AAARGH !!! ET DANS LES CHIOTTES EN PLUS DOUBLE-AAARGH !!!

Je savais que ça risquait d’arriver, la saison des pluies est trèèès proche (梅雨 Tsuyu) et c’est à ce moment-là que ces putains de bestioles s’incrustent dans les maisons pour échapper à la chaleur…



– 10/06/2020 –

Bon anniversaire au meilleur Humain présent en ce monde !

BON ANNIVERSAIRE
LE FRATELLO !!!


CRÈME SOLAIRE SUR LES TATTOOS, SIMPLE T-SHIRT ET LE MASQUE SUR LA TRONCHE…

… je suis prêt à affronter les 30°c annoncés pour l’après-midi – même pas peur, surtout qu’il faut en profiter un maximum vu que la pluie devrait faire son apparition dès demain. Salutations aux ouvriers devant la sharehouse, je me dirige à la station ; métro bien tranquille de matin.

Arrivé à Kudan, surprise : la Taïwanaise qui était à Tokyo est venue (la deuxième est toujours à Taïwan) ! Première réaction (à l’intérieur de ma tête) : “Mais, mais, mais elle est mini !!!”, toute petite et mince, je l’aurais croisé dans la rue je l’aurais prise pour une collégienne, haha ! On est donc six en classe désormais et trois sur ZOOM.

Leçon : demander son chemin / donner le chemin / décrire le bâtiment pour être sûr que la personne ne se trompe pas. Je n’aime pas trop ce type de leçon, déjà durant le premier trimestre c’était l’une des plus chiantes pour moi – ce n’est pas qu’elle n’est pas intéressante, au contraire même, mais elle est difficile car on donne beaucoup d’informations à la suite et il ne faut surtout pas rater ou sauter une étape et bien sûr, mettre les mots au bon endroit – prise de tête garantie !


FIN DE COURS, DIRECTION IIDABASHI :

C’est seulement à cinq minutes à pied de SUIDÔBASHI et c’est surtout pour prendre la YURAKUCHO LINE afin de ne monter que dans un seul train pour IKEBUKURO, contre deux si je fais :

SUIDÔBASHI
===> SUGAMO
===> IKEBUKURO

Je vais au Book-OFF en espérant qu’il soit rouvert sur ses deux étages ! Grande affiche murale Kimetsu no Yaiba à l’entrée, juste à côté de l’escalator, ça sent bon cette affaire, ils ont sûrement des tomes en rayon ! Le deuxième étage est bien rouvert, youpi, allons-y ! Au rayon “100 yens”, je me prends :

  • Naruto tomes 42 & 43 (RIP Jiraya / Itachi, OUPS SPOILERS!)
  • Hibi Rock tomes 01 à 05 (me reste à découvrir ce manga Rock que les Japonais ont adoré)

AH ! Du Kimetsu ! TOUS LES TOMES SONT EN RAYON !!! Je prends d’abord le tome 08 en main… 510 yens… euuuuh en NEUF et AVEC la taxe ça coûte 484 yens (comme tous les mangas du JUMP)… je regarde les tomes 10 et 11, pareils, regarde les autres, ils sont tous à ce prix-là… MAIS MAIS MAIS !!! Depuis quand un manga en OCCASION dans un Book-OFF est PLUS CHER qu’en NEUF ??? Elle est où leur putain de logique ? FUCK !!! J’irais donc à Animate plus tard pour me prendre les tomes 08, 10 et 11 en neufs. J’ai la rage quand même… j’en trouve en occasions au bout du sixième mois et c’est une arnaque, un attrape touriste – MAIS IL N’Y A PLUS DE TOURISTES BORDEL !

Je me prends également :

  • My Hero Academia tome 24 (l’arc des Vilains)
  • Samurai 8 tome 05 (l’ultime tome, déjà…)

Pour Samurai 8 j’ai donc le numéro du JUMP avec son tout premier chapitre et son dernier tome, la boucle est bouclée.


DIRECTION LE SUNSHINE CITY :

Pour me rendre à la boutique de souvenirs où, avec le Fratello, on avait acheté les petites figurines pour les parents qui bougent grâce à la lumière du soleil… la boutique est là, mais elle a changé, il y a désormais une partie Snoopy, une partie enfant (avec une mascotte d’ours) et une partie Pop Culture (mangas et Disney principalement), il n’y a donc plus ce que je veux… eh merde… va sûrement falloir que j’aille voir à Asakusa ou à la Tokyo Skytree – décidément, IKEBUKURO veut me faire chier cette après-midi !

Il y a vraiment pas mal de monde dans le quartier – comme il y a quelques semaines, IKEBUKURO était l’exception. Ça me fait toujours rire ceux qui attendent à l’ombre, loin du passage piéton… c’est pire ! Bon, chaud, bon, chaud, va y avoir de la chiasse pour vous, si en plus de çà vous faites les boutiques… bonne chance ! Je ne reste pas plus longtemps, direction la gare JR pour rentrer.


NOUVEL ÉPISODE DE “ÉTRANGES ESCALES”

... sur YouTube, il est à San Francisco ! Cette émission présente des lieux plutôt insolites dans des grandes villes, souvent peu connu des touristes. L’une des villes que j’ai le plus envie de voir aux États-Unis !


Épisode 5 de Gangs Of London :

OK ! Ryo m’avait prévenu et il avait raison, cet épisode est fou, ça aurait pu être un film à lui tout seul, assez impressionnant !

J’écoute un best-of du grand Peter Gabriel pendant que j’écris. À part son premier album plutôt hésitant, a-t-il réalisé un mauvais album ? NON !!! L’un des meilleurs compositeurs de notre temps et ce, HAUT LA MAIN !

Devoirs faits, je pense que demain sera une session révision du chapitre 19.

Gangs Of London épisode 6 : je ne pouvais pas m’empêcher d’en regarder un autre. Révélation et entame de la dernière ligne droite avant la fin de la saison dans trois épisodes – la fin de celui-ci annonce la couleur : ça va chier !



– 11/06/2020 –

Soleil le matin, mais selon la météo, ça risque de ne pas durer. Je sors de ma chambre en même temps que le Chinois d’à côté qui part au boulot (sûrement) :

“こんにちは。
– こんにちは!

Waaaa, il n’est pas rentré dans sa chambre et m’a même dit “bonjour”, il fait des efforts pour ces derniers jours dans la sharehouse !


À L’ÉCOLE, LEÇON DU JOUR ? いいえ!

Révisions du chapitre 19, de A à Z, la prof n’a rien oublié, merci, on a besoin de ce genre de révision. Confirmation du jour : le deuxième Grand Test aura lieu le Jeudi 02 Juillet ! Comment je le sens à un peu moins d’un mois en avance ? Pareil que pour le premier, j’ai confiance à l’écrit, si l’écoute c’est pareil qu’au premier trimestre je sais désormais qu’il faut faire attention aux petits pièges vicieux, mais c’est l’oral qui va encore me faire le plus stresser et douter – alors que je suis en cours de conversation -, mais faudra que j’agence bien mes idées, que je mette les mots dans le bon ordre et SURTOUT que je n’hésite pas à balancer des précisions et NON aller à l’essentiel comme je l’ai fait pour le premier Grand Test – en même temps dans une vraie discussion tu réponds seulement à la question, tu ne racontes pas ta vie, donc je n’ai pas vraiment ce réflexe ! J’ai encore des semaines pour bien me préparer et avec la saison des pluies qui devrait commencer cette semaine / ce week-end, je vais malheureusement passer moins de temps dehors et donc plus dans la chambre à réviser mon Japonais !

Cours de Japonais, c’est entre toi & moi !

FIN DU COURS, LE CIEL EST BIEN GRIS, LE TEMPS TRÈS LOURD, MIEUX VAUT RENTRER À LA CASA !

Plusieurs collégiens dans le métro, l’école a bel et bien reprise à TOKYO.

Sharehouse : photo du devoir du jour pour l’envoyer aux camarades restés sur ZOOM et je le fais.

Épisode 7 de Gangs Of London : point de non-retour atteint ? Ça fait longtemps qu’on n’a pas eu une bonne baston (que des fusillades dernièrement).

Chapitre 127 de l’Attaque des Titans, plus que deux et j’ai rattrapé la parution Japonaise (un chapitre par mois).

Chapitre 180 de The Promised Neverland, c’est l’avant-dernier et ça sent la Happy End arriver… pour ce manga je ne pense pas que ce soit ce qu’il faut faire malheureusement, depuis le début on nous présente un monde horrible où il y a de l’espoir, mais bien plus de désespoir tout de même, où chaque enfant peut mourir d’un instant à l’autre, l’univers même du manga est bien glauque, alors avoir une fin “ils vécurent heureux tous ensemble bien longtemps” mmmmouais !


C’EST OFFICIEL, 梅雨 (TSUYU), LA SAISON DES PLUIES A COMMENCÉ À TOKYO…

… comme le prouve bien cette putain d’après-midi avec des averses à répétition… NOOOOOOOOON !!!

Je savais que j’allais y avoir droit, mais ça m’énerve tout de même, il fait lourd, humide, il va pleuvoir pendant plusieurs jours, voire plusieurs fois par jour ! Je vais moins sortir alors que ce sont mes dernières semaines, moins faire de photos vu que mes appareils ne sont pas “tropicalisés” ; pourquoi une telle saison existe juste avant l’Été ?! Pour les rizières ça doit être bon en y pensant. Par contre, ce qui est bien c’est que je n’aurais pas à acheter de parapluie vu qu’il y en a une dizaine abandonnés dans la sharehouse par d’anciens locataires ! Merci les anciens, on n’a pas pu se parler, mais au moins vous aurez fait une bonne action sans le vouloir.

Préparation du nouveau chapitre, le 20 : dans la peau d’un serveur, caissier, bureau de poste ===> formule de politesse en vue ! Prêt à avoir mal au crâne en essayant de retenir des phrases à rallonge…

Le couple de Chinois semble préparer des cartons – j’entends le scotch qu’on utilise, comme avant un déménagement –, passe l’aspirateur à 22H30, sort plusieurs sacs de poubelle… bientôt le départ pour eux (21 Juin), je suppose qu’ils ont trouvé un appartement, j’avais entendu le gars dire qu’il en cherchait un pendant l’une de ses visioconférences.

Gangs Of London épisode 8, l’avant-dernier, préparation du final, encore et toujours plus de tension et de suspens, du sang encore du sang, du désespoir, j’ai envie de regarder l’épisode 9, le final season, mais il est minuit et demi, mieux vaut me coucher pour ne pas avoir la tête dans le cul demain !



– 12/06/2020 –

Oh le soleil est là alors que la météo prévoyait un temps gris et lourd pour la journée, tant mieux, mais je prépare tout de même la chemise au cas où le temps change pendant les 3H30 de cours.


MÉTRO PLUTÔT CALME…

… sauf à la sortie de SUIDÔBASHI où une putain de vieille raccroche ma main avec son sac de merde aux 10 000 fermetures éclaires, résultat = ma main griffée à des endroits avec du sang qui commence à sortir, SU-PER ! NON MERCI SALE VIEILLE !! Pourquoi elles me veulent toujours du mal les mémés ? J’ai l’air de quoi moi maintenant ? J’ai l’impression d’avoir tabassé quelqu’un ou d’avoir été agressé par l’ancien chat de la marraine du Fratello – ce matou de malheur, quel enfoiré ingrat c’était !

Leçon : au restaurant, accueillir le/les clients, combien ? Fumeur ? Veuillez me suivre svp. Cette place vous convient-elle ? Voilà le menu. Puis prendre la commande, demander si les boissons/plats commandés doivent arriver en même temps / avant / après. C’est moins difficile que je l’imaginais, tant mieux, je suis plus à l’aise durant les binômes.

Des Kanjis ! Les différents moments de la journée, semaine, mois, année.

  • 日 Hi (Jour)
  • Asa (Matin)
  • Hiru (Midi)
  • Ban (Soir)
  • Yoru (Nuit)
  • 一昨日 Ototoi (Avant-hier)
  • 昨日 Kinô (Hier)
  • 今日 Kyô (Aujourd’hui)
  • 明日 Ashita (Demain)
  • 明後日 Asatte (Après-demain)
  • Shû (Semaine)
  • 週末 Shûmatsu (Week-end)
  • Gatsu (Mois)
  • Nen (Année)

+ les variantes pour dire semaine dernière, cette semaine, semaine prochaine, semaine suivante et la même chose pour les mois et les années ! Ça aurait été cool d’en avoir un peu tous les jours, mais on est en cours de conversation, si je voulais des kanjis j’aurais dû aller en intensif !


APRÈS LE COURS JE ME RENDS À OCHANOMIZU

… pour aller au Disk Union sur trois étages spécialisé Métal / Hard Rock et tous leurs dérivés – là où j’avais trouvé les figurines de KISS l’année dernière pour le Fratello… pas de bol ce coup-ci, pas de goodies KISS en vue, enfin si, mais un puzzle, voilà quoi… NON MERCI !

Achats :

Je complète ma collection et je me fais un instant “nostalgie années collège” avec HIM. Je traîne un peu à OCHANOMIZU avant de retourner à pied à SUIDÔBASHI en passant par un chemin jamais emprunté qui, au final, se révèle être bien plus rapide que celui que j’ai l’habitude de prendre. Je vais manger à Yoshinoya – moi me lasser ? JAMAIS ! Un très bon repas à 4,90€, qui s’en lasserait ?!


REVENU À FUTABACHÔ, LE TEMPS COMMENCE À SE GRISER, LA PLUIE POUR LA SOIRÉE ?

Mieux vaut rentrer à la sharehouse, je ne voudrais pas me retrouver sous la pluie pendant que je prends des photos.

Je déballe mes achats et mets direct Venus Doom de HIM en écoute – aaah que c’est bon, ça faisait tellement longtemps et putain quel album quand même !! Les enchaînements de pistes me reviennent en tête, des riffs, des paroles, les clips, les souvenirs affluent – quel beau pouvoir que détient la musique !


ÉPISODE 9 DE GANGS OF LONDON

… le dernier de cette première saison et je dis OUI ! AH JE DIS OUI OUI OUI ! Quelle fin, quelle saison, quelle série ! Elle m’a scotché durant les 9 épisodes, à l’année prochaine pour la saison 2 – dont on devine déjà un “twist”… faut pas non plus avoir un grand QI pour le deviner, haha !

Pluie, pluie, pluie pour la soirée…

Devoir fait, préparation de la prochaine leçon.



– 13/06/2020 –

Samedi c’est ZOOM ZOOM ZOOM !
Et la pluie fait PLOUC PLOUC PLOUC !
Et le cours est BIENG BIENG BIENG !


13H30 : DIRECTION SHINJUKU

… sous une pluie qui se calme, puis repart de plus belle, puis se re-calme etc etc etc.

Je vais à Kitamura Camera pour venir acheter mon nouvel appareil photo : le FUJIFILM X100F – digital et rangefinder, ça va être bien ! Je le paye 38 500 yens (environ 318€) comme j’ai vendu mon Olympus la dernière fois, bien sûr c’est en occasion, mais noté “A” et les Japonais sont strictes là-dessus – pour mon Olympus, j’avais oublié d’enlever une touuuute petite trace de doigt… ça été considéré en “AB”, pour une mini trace ! Alors la note “A” c’est du “comme neuf” et le prix de l’appareil en neuf ? 1400€… je le répète encore une fois 1400€ et je l’ai payé 318€ ! GLOIRE AU JAPON !!

La pluie, la pluie, la pluie, je commence à être trempé – le parapluie pour les jambes n’existe toujours pas malheureusement.

Je me rends au Sukiya, c’est comme Yoshinoya, de la bonne bouffe rapide et pas chère (ouvert 24h/24), ici on commande sur une tablette – dont on peut changer la langue d’ailleurs –, je me prends un Gyudon taille L (j’ai vraiment faim) avec non pas deux fromages par-dessus le riz et les tranches de bœufs/oignons comme à Yoshinoya, mais bien trois dont un fondant – OOOOOH le délice qu’est ce gros bol !! Le seul point négatif, c’est qu’ici ils servent du thé froid (le fameux ICE TEA) et non de l’eau… arf, ça m’énerve un peu, mais à chaque grain de riz, à chaque lamelle de bœufs que j’ingurgite, j’oublie cette petite merde de thé froid.


SOIRÉE FILM : JOJO RABBIT.

Le petit Allemand qui veut être un nazi exemplaire et entrer dans la jeunesse Hitlérienne, qui a Hitler lui-même en ami imaginaire (joué par Taika Waititi, le réalisateur du film) et dont la mère cache une adolescente juive dans les murs de la maison… vous avez dit scénario improbable ? Loufoque, ça l’est, mais en plus de l’humour (c’est la touche Waititi!), le film peut amener d’autres émotions fortes dont je tairais le nom pour ne pas dévoiler le déroulement. Une réussite en tout cas, on s’attache très vite au petit garçon et à ses relations avec sa mère et la jeune adolescente et bien évidemment avec le faux Hitler qui n’est pas le dernier pour faire le pitre.


Les Chinois continuent de faire les cartons et je pense qu’ils raclent leur réfrigérateur… à 22H… pendant le film… ils n’en ratent pas une ceux-là… plus qu’une semaine Beckuto ! Plus qu’une semaine…



– 14/06/2020 –

J’aurais dû mettre un réveil… 13H mes yeux s’ouvrent… bon, après ça m’a permis de bien me reposer donc ce n’est pas plus mal.

Petit-déjeuner céréales choco devant la nouvelle vidéo d’Ichiban Japan à TOKYO sous la pluie, mais à l’ambiance toujours aussi agréable, de quoi émerger à un rythme lent, mais bénéfique.


MAIL D’OAKHOUSE

… me prévenant que le jour de mon déménagement, le gérant de la sharehouse ne pourra pas être présent, donc je ferais l’état des lieux tout seul… ce qui est débile on est d’accord ?!… puis il passera plus tard pour le faire également… je vais devoir tout vider (c’est évident) et laisser la clef sur le bureau. En fait, c’est con, parce que s’ils ne peuvent pas venir ce jour-là, si j’étais un gros profiteur, je pourrais rester une nuit supplémentaire sans qu’il ne le sache, haha !

Petites courses au supermarché LIFE, les chemins aller et retour ne sont pas agréables du tout ! L’humidité est de 80 % aujourd’hui donc pas très supportable, il ne pleut plus, mais justement, le temps après la pluie est souvent le pire ! Je pense qu’aujourd’hui est sûrement l’avant-dernière fois que je fais des courses à LIFE, il me reste deux semaines à vivre dans ce quartier… putain… dans trois semaines l’Aventure se termine… NON NON NON Beckuto, il ne faut pas y penser, c’est peut-être la saison des pluies, mais essaye d’en profiter un maximum !

Retour dans la chambre, je mange une tresse au bacon et un sandwich avec du jambon que j’ai acheté au supermarché et qui pourra bien tenir le temps de trois ou quatre casse-dalle supplémentaire.


SESSIONS SKYPE D’1H15 AVEC LES PARENTS…

… on se donne de nos nouvelles, ils vont toujours bien, je vais toujours bien, c’est l’essentiel ; ils ont hâte que je rentre, moi pas vraiment, mais je n’ai plus vraiment le choix (connards de Chinois, connard de virus de merde qui annihile les opportunités). On se dit “à Dimanche prochain pour la fête des pères !”.

Préparation de la leçon de demain : ce que l’on fait en même temps qu’une autre chose ! Bon… pour moi ça sera écouter de la musique en marchant, écouter de la musique en prenant le train, écouter de la musique en écrivant (Freedom Finger d’Aesop Rock actuellement), écouter de la musique en révisant, écouter de la musique en m’habillant… je pense que le prof va très vite en avoir marre de moi demain, hihihi ! Va falloir improviser Beckuto !




(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).