SEMAINE 8 – SEMAINE MUSICALE & FUJI Q

SEMAINE 8 – SEMAINE MUSICALE & FUJI Q

24 février 2020 2 Par Beckuto Vongola

– 17/02/2020 –

Je me lève touuuuut doucement, je commence la semaine tranquillement, mais en musique ! J’ai mis le double best-of Antaology de Matmatah dans mon lecteur MP4, ça fout la pêche avant d’aller à l’école !!


Dans le train je me retrouve debout à côté d’un grand blanc, apparemment personne n’ose le bousculer donc je suis tranquille pendant tout le trajet, pas écrasé ni rien, merci ami étranger, tu ne voudrais pas prendre le même train que moi dans le même wagon tous les matins histoire que je ne sois pas gêné pendant 15 minutes s’il te plaît ?


J’ARRIVE LE PREMIER EN CLASSE…

… ça faisait un petit moment que ça n’était plus arrivé ! Je teste ma nouvelle application “FIMO” sur le portable qui simule l’effet de certains films classiques… eh bien je dois dire que c’est assez bluffant ! Cette appli va me faire économiser de l’argent et me permettre d’avoir l’effet argentique en étant un peu plus discret ! Très bonne découverte !

Dictée et révisions habituelles. Leçon : on continue la forme て des verbes et on voit comment se déroule la préparation d’une petite fête à la maison, de la bouffe à la mise en place des couverts – donner des instructions sur qui fait quoi, par exemple éplucher, laver, couper, apporter, aller acheter etc. et savoir se rendre utile, “que puis-je faire pour t’aider ?”.

On voit également la notion de compteurs… ah çà ! Ça va être prise de tête, entre ceux pour les choses longues, ceux pour les petites ET rondes, ceux quand on passe une commande, ceux pour des objets plats… PRISE DE TÊTE GARANTIE pour ne pas se tromper prochainement !


FINITO, DIRECTION LA CASA !

Je pars faire les courses au supermarché habituel, le “LIFE” ; bon, c’est décidé, je vais faire en sorte de ne plus faire les courses le dimanche, mais bien le Lundi, il n’y a pas grand monde ! Des petites vieilles et des vieux, pas besoin d’attendre pour atteindre un rayon, 10 minutes et les courses sont faites, payées et rangées ! YATTA !!!

Rangement des courses dans ma chambre, ce matin la prof nous a donné 2 feuilles recto-verso de devoirs ; allez, je les fais maintenant, comme ça j’ai le reste de l’après-midi et la soirée tranquille !



– 18/02/2020 –

Petit-déjeuner pain Nutella, bon le pain n’est pas génial, évidemment, mais ça fait quand même du bien !


LEÇON DU JOUR :

être à une fête, reconnaître quelqu’un et le décrire à quelqu’un d’autre, dire ce qu’il est en train de faire, dire ce qu’il porte, décrire ses vêtements, leur couleur, s’ils ont des motifs etc. Hier on a vu différents compteurs selon que ce soit un petit ou un grand objet blablabla, aujourd’hui c’est le verbe “porter” (un vêtement) qui est différent… pour le haut, pour le bas, pour les lunettes, pour un chapeau… NON MAIS HO !!! ON SE CALME LES JAPONAIS !!! CE N’EST PAS LA FÊTE ICI HEIN !!! Oui bon, c’est le thème de la leçon, MAIS QUAND MÊME !!!


APRÈS LES COURS ON SE FAIT UN REPAS AVEC JEFF* (des Simpsons)…

… c’est sa dernière semaine à l’école – pas au Japon, il est en PVT jusqu’en Août ! Melvin*, Jay*, Donna*, un pote Allemand à Jeff et bien évidemment Jeff lui-même sont de la partie ! On va dans un restaurant de UDON à Jimbôchô ! Bon, ils ont un BUKKAKE Udon au menu… même pas envie de le tester ! Si vous ne savez pas ce que peut-être un BUKKAKE… allez vérifier, vous allez tomber sur de la bouffe et… voilà… vous comprendrez mon rejet !

NIKU (mouk) UDON sera mon choix, c’est accompagné par du bœuf ; les udon sont vraiment mes nouilles préférées ! Je me régale avec du très bon son en plus ! Dans ce resto, ils ne diffusent QUE du Jimi Hendrix, il y a même un autel en son nom ! Passionné les Japonais ! Repas très bon et pas trop cher (740 yens), j’y reviendrais.

Après le resto on se sépare, Jay retourne chez lui, Melvin également, Jeff, son pote et Donna vont voir un magasin de jeux de cartes / jeux de société.


DIRECTION SHINJUKU :

Kitamura Camera visité, puis Book OFF, je me prends le 1er tome d’ASADORA du maître Naoki Urasawa pour 100 yens ! Puis direction Yodobashi Camera pour récupérer mes photos en Noir & Blanc – et me faire un peu mal au cul avec les 2700 yens, mais j’utilise mes points de ma carte GOLD (svp!) et ça me ramène à 2200 yens (cher quand même le N&B!) ; j’ai vu qu’il y avait une boutique indépendante qui le faisait pour moins cher et apparemment de meilleure qualité ! À tester pour mes prochaines pellicules !


Retour sharehouse, je goûte, continue de regarder les aventures de Jéjé* avec Nioh sur PS4 et je fais mes devoirs – assez simple aujourd’hui !


NOUVEAU SINGLE DE PEARL JAM !!!

Ouaiiiis encore eux !!! ET ALORS???!!! Je vais faire le forceur jusqu’à la sortie de l’album de toute façon, puis ce n’est pas de ma faute si leur stratégie de communication est intelligente dans le sens où on ne l’oublie pas ce nouveau disque à venir !

“Superblood Wolfmoon”

Le “son Pearl Jam est là avec un petit truc en plus. Ooooh vite vite l’album ! Et ce putain de solo de gratte ! Et ce putain de roulement de batterie juste avant ! Et ces paroles chantées façon “on est tous ensemble”MAIS DONNEZ-MOI CET ALBUM MAINTENANT !!! Je veux me péter les tympans sur le chemin de l’école avec ! Ce titre va me faire ma semaine ! Encore merci PEARL JAM !



– 19/02/2020 –

Oh pitaing, ça fait bizarre le quai de la station sans aucun portique – ils vont être remplacés petit à petit, fin des travaux prévue pour mi-Avril – faudrait surtout pas se faire bousculer maintenant, ce n’est vraiment pas le moment !


AUJOURD’HUI C’EST SURTOUT RÉVISIONS EN CLASSE…

… c’est bien, au moins on bosse AVEC la prof et pas juste en devoirs, si on a besoin de précisions, c’est le moment ou jamais.

À la fin du cours un monsieur vient pour nous parler du Coronavirus, nous redit ce qu’il faut faire, les précautions etc. Il nous informe également qu’en Avril l’école va accueillir un élève Chinois, mais une fois arrivé au Japon il ne pourra pas venir à l’école avant 2 semaines – il devra être suivi, passer des tests et tout le toutim -, il nous dit bien qu’il vient de plus loin que l’épicentre du virus, mais bon, ce n’est pas pour autant que c’est rassurant. Ah et ils font attention au cas où on leur dit qu’il y a un infecté près du Fuji, comme on va au Fuji Q ce Vendredi, ça pourrait être annulé si infecté il y a (on dirait Walking Dead en parlant comme çà… il est où RICK ? Je veux niquer des infectés avec lui, on ferait un putain de duo, faudra qu’il refasse pousser sa barbe et on serait connu comme les “barbus infernaux destructeurs de Walkers” ! Allez c’est bon Hollywood, je suis prêt, vous pouvez me choisir pour votre prochaine trilogie centrée sur Rick, je peux même vous suggérer un titre qui en claquerait et qui ferait directement référence aux exploits de Rick Grimes : “Shit Happens!”, ça en jette non ? Hey je suis là, mais hey ne vous barrez pas ! Hooo ! Heyyyy ! Pfff dès qu’on a de bonnes idées, Hollywood les évite, bandes de cons va!).

Le bon vieux temps ! ^^

Sinon il est bien marrant ce costard-cravate à nous dire de porter des masques… c’est en rupture partout ! Heureusement j’en ai encore. Et je dois quand même préciser que ce mec avait la tête d’un malade, c’était bizarre de recevoir des conseils de la part d’un gars qui semble prêt à s’écrouler à tout moment ! Alala…


RETOUR À LA MAISON…

… je mange puis je fais direct les devoirs et session révisions !


J’écoute le best-of de Slade, ça faisait longtemps que je n’avais pas écouté ces dingos !!

POUR LE PADRE !!!

POUR LE FRATELLO !!!

Ah, la boutique “Nikon” Miyama Camera va définitivement fermer demain, c’est là où j’avais acheté mon Fuji auto ; j’y ferais donc un dernier tour demain, sait-on jamais, ils vont sûrement brader leurs prix, il y aura peut-être une sacrée offre dans le lot !


Reste de la journée / soirée tranquilou. Je “ressors” Meteora de Linkin Parkputain ce disque a 17 ans ! C’est plus de la moitié de ma vie – baffe de la vieillesse en pleine face.

Je vais me coucher putain…



– 20/02/2020 –

Temps bof-bof, il semblerait que le soleil veuille se reposer un peu.

Le Fratello* m’a envoyé un message avec le nouveau clip pour le dernier single de PEARL JAM !!! Héhéhé, je vous l’ai dit, je vais vous en parler dès qu’il y aura du nouveau. Clip avec des croquis animés, ça change et c’est drôlement bien fait. Le son, j’en ai déjà parlé, relisez mes mots d’en haut.


LEÇON :

On revoit les membres de la famille pour pouvoir, par la suite, faire des discussions plus complètes : où habitent nos parents, nos frères et sœurs etc. s’ils travaillent, s’ils sont en retraite, quel est leur travail, où il travaille ; pas trop compliqué encore une fois. Mais bon, avec ma manie de blaguer en disant “qu’est-ce que ça peut te foutre ?!” quand on me pose des questions personnelles, ça devient dur pour moi de répondre sans avoir un sourire au coin parce que je pense à cette réponse dans ma tête, aaaah s’ils savaient !


DERNIER JOUR D’ÉCOLE POUR JEFF (des Simpsons) !

On va manger au Food Court du Tokyo Dome avec également Melvin, Jay et Donna. Ramen Sentagaya mangé (c’est le nom du resto en fait) avec toujours mes gyozas ! Bon repas, bonnes discussions.

On quitte Jeff à la station, il reste encore au Japon, donc PEUT-ÊTRE qu’il reviendra nous voir ! Allez, bonne continuation dans ton aventure Jeff !


DIRECTION SHINJUKU (DÉCIDÉMENT!) :

Melvin nous montre une boulangerie au doux nom de “BOUL’ANGE” ! Je n’ai rien pris, mais j’ai pris note !

Direction le Book-OFF pour que Melvin puisse enfin trouver son Light Novel, mais comme par hasard il y a ceux qu’il a déjà et pas le premier volume ! Jay cherche des mangas pour ses potes, il me demande mon aide, comme un champion je lui trouve tout – HEY, j’étais libraire ou pas ?! Donna s’achète des mangas inconnus au bataillon, mais moins que Jay alors je lui passe ma carte de fidélité pour récupérer des points – filou Beckuto ! Filou ! Tiens d’ailleurs il devient quoi Filou* ? Le con, il est dans un bus pour sûr !


On se sépare, je reste à Shinjuku pour aller à la boutique Miyama qui ferme définitivement aujourd’hui et pour toujours, mais pas d’offres ou d’appareils photo qui m’intéressent, allez, bye l’ami et merci pour le Fuji auto !

Je vais à Kinokuniya (la grande librairie sur 7 étages avec le Disk Union d’occas’ au 8è) pour voir les livres internationaux, j’y vois 3 Kerouac, mais les couvertures sont horribles, ces exemplaires ne méritent donc pas d’être dans ma collection (“Sur la route”, “Les clochards célestes” et “Big Sur”), et surtout ne méritent pas de rajouter du poids dans ma valise finale ; puis je vais dans une papeterie, mais les carnets sont trop basiques (simples) ; Tokyu Hands ? (pas d’erreur, c’est bien Tokyu) pareil, du basique (simple) de chez basique (simple), seuls les agendas sont bien classes et diversifiés.

En fait, j’aurais mieux fait de rentrer en même temps que les autres !


DE RETOUR À FUTABACHÔ

… après avoir failli m’endormir dans le métro (faut vraiment pas s’asseoir, ça berce tellement). Miam-miam, puis je traine sur l’ordi et blablate avec la Madre* sur Telegram.

Domani, levé à 6H pour le Fuji Q !



– 21/02/2020 –

Aïe aïe aïe ça pique de se lever à 6H… ça faisait longtemps que je ne l’avais pas fait… 8H pour la librairie, 7H pour ici, la dernière fois que je me suis levé à 6H pour obligation c’était pour mon année scolaire 2010-2011 en Belgique !


MÉTRO PLUS TRANQUILLE, ÇA FAIT DU BIEN…

… vous ne voulez pas faire comme çà aussi pour celui d’après 8H svp ? Hey les patrons Japonais, faites commencer vos employés à 10H, allez, soyez pas des chiens, ils dormiront bien, seront moins stressés et donc plus efficaces ! Meilleure santé, meilleure forme, meilleure productivité et donc meilleurs résultats ! EN 2020, VOTEZ POUR BECKUTO !!!

RDV DEVANT LE CONCESSIONNAIRE MERCEDES À SUIDÔBASHI !

Yep, c’est celui devant l’Hôtel Villa Fontaine, donc très facile pour moi à trouver ! Départ prévu à 8H, on partira à 8H10, une élève ne trouvant pas le lieu de rdv – pô bieng ! En plus elle a couru avec un pantalon en cuir, ça ne devait pas être évident.

De ma classe il n’y a que Melvin qui vient, Katniss* et Jay ont décidé de rester chez eux (et je crois que Katniss a un nouvel entretien d’embauche) et Jeff et Donna vont aller à la sortie au Zoo d’Ueno.

Environ 2H de trajet en comptant l’arrêt pipi à l’aire de repos – au Japon, c’est plus mini-centre commercial / food court que pompes à essences et station qui te vole ton argent pour un sandwich jambon/beurre dégueux !


10H, ARRIVÉ AU FUJI Q

… sur la route on a vu le Mont Fuji apparaître petit à petit, mais là, sur le parking on le voit très bien : enchanté Monsieur Fuji San ! IMPRESSIONNANT !


D’abord (d’abooord, y’a l’aîné, lui qui est comme un… euuuh pardon, j’étais lancé dans autre chose, c’est parce que j’ai parlé de la Belgique ce matin, y’a une connexion qui s’est faite, désolé!) on fait une grande photo de groupe – ah oui, je n’ai pas précisé, mais on est venu avec 3 Bus, mais aucun n’était complet et pourtant on est était quand même une bonne cinquantaine ! Une photo de groupe avec des masques ce n’est pas génial quand même – on nous a obligé à en porter, ils sont très prévoyants.

On rentre par la boutique de souvenirs, suivi du village Français de Gaspard et Lisa et on arrive à la vraie entrée : ticket, donné par l’école, bipé et photo de ma tronche prise ! Utile pour la suite.

LET’S GO CRAZY !!!

Avec Melvin on fait un tour du parc, on voit ce qu’on va faire, puis on décide de commencer par le grand splash ! Comme çà, si on est mouillé, on pourra sécher toute l’après-midi. HA ! Bon… finalement on est dans une voiture avec toit et vitres, ils ne veulent pas qu’on soit soit malade les Japonais, ça doit être réservé pour le printemps/été la voiture sans toit ! Ça change l’expérience, mais c’est bien tout de même. Pour aller dans l’attraction on passe devant le même portique que l’entrée, celui qui prend la photo, sauf que là c’est une reconnaissance faciale, gros OK affiché, on peut passer !

On décide de manger maintenant, on va au Food Stadium, il prend des spaghettis, je prends des Udon – avec le coupon repas de 1000 yens donné par l’école. Fini de manger, place aux attractions ; on se sépare étant donné que je ne fais pas de manèges à grandes sensations, généralement je fais les attractions les moins violentes, haha – lui, il aura 150 minutes d’attente pour le premier manège, moi j’ai juste à me balader pour le moment.


JE VAIS À KONOHA !

Oui, oui, le village de Naruto est au Fuji Q ! Naruto et Sasuke (en carton) nous accueillent à l’entrée, puis Kakashi (en statue) est posé contre un mur à lire son livre de pervers, Sakura poing serré, Shikamaru sur un banc à jouer au Shogi avec quiconque s’installera devant lui et Naruto perché sur la tête de Gamakichi adulte nous attend au fond du village – c’est évidemment la statue la plus impressionnante ! Il y a également une reproduction du restaurant de ramen préféré de Naruto où l’on peut manger ces fameux ラメン ! À la boutique il y a un magnifique sweat, pas trop cher en plus (3000 yens), mais il ne reste plus que la taille S de dispo – ce qui est plus petit que NOTRE taille S…

Je vais faire l’animation en 3D ; je suis dans un chariot automatique et je me prends pour un ninja à jeter des shurikens et kunaïs sur les ennemis ; sympa, mais clairement pour les gamins. Ça fait plaisir en tout cas de réentendre les musiques de l’anime qui résonnent dans le village.


JE CONTINUE À ME BALADER…

… je regarde un peu les autres animations / attractions ; 2 grands maneki-neko en or sont là pour vous éclabousser, une patinoire pour les casse-cous – Oh de la neige dans l’herbe derrière un banc et pas mal en plus, il a dû bien neiger il y a quelques jours ! Je vais dans l’attraction Evangelion : WORLD, franchement ce n’était pas génial du tout, statues grande taille, dialogues originaux dans le casque qu’on nous donne à l’entrée, jeux de lumière, quelques croquis et c’est tout ; c’est vraiment pour les fanas, et encore, pas sûr qu’ils soient rassasiés !

Je repasse devant l’attraction où Melvin attendait et il attend toujours ! Je vais voir celle avec la montée verticale (une vrai de vrai, ça déconne pas!) et surtout la descente de l’enfer… je fais des photos pendant que ceux présents dans les voitures hurlent à la mort ! On est bien sur la Terre ferme quand même !

Ils ne sont pas prêt pour ce qui va leur arriver…

“Les avions qui volent” aaah c’est beau à voir, ça a l’air cool, allez, je le fais… le con, je n’avais pas vu que certains avions (au hasard) se faisaient retourner, bon ben, merci le monsieur d’en bas – “Hinhinhin prend çà fucking Gaijin !”.


JE VAIS À LA GRANDE ROUE, LE MANÈGE LE PLUS SENSATIONNEL, WOUHOU !!!

Mais c’est seulement pour pouvoir faire de belles photos du Fuji ! Enfin, c’était censé être pour çà… juste quand j’arrive au top HOP UN PUTAIN DE GROS NUAGE VIENT SE METTRE DEVANT LE FUJI ! CONNARD !!!

Bon ben, je profite juste de la belle vue sur le parc et la ville alentour, c’est déjà çà !

Je vais faire les chaises volantes qui montent très haut quand même, mais le nuage est toujours là. Ouais, je vous ai dit que je faisais les attractions les moins violentes du parc ! Allez hop, on embarque sur le nuage pour faire un tour du parc dans les airs – je suis SON GOKUUUU !!!


IL EST L’HEURE DE CASSER LA CROÛTE…

… je mange une crêpe… jambon-fromage-salade… bah ce n’est pas mauvais du tout ! J’observe le monde qui m’entoure, c’est toujours aussi beau de voir l’Humain heureux et leurs différentes réactions.

La prof qui nous accompagne m’a retrouvé dans le parc, seul sur mon banc avec ma crêpe dans la main et elle veut me prendre… en photo (vous avez eu peur pendant une seconde!), allez on souriiiiiit !!! Elle repart, je reprends la dégustation de ma crêpe, tranquillement et HOP apparaît la directrice de l’école, bon ben, encore une photo – il va falloir que je surveille le compte Instagram de Kudan dans les prochains jours !!

Melvin me rejoint, il a fait 2 attractions, la première c’est celle avec les chariots en or, un grand 8 classique avec de fortes accélérations et celle avec la montée à la verticale et la descente de l’enfer, sauf que ce n’est pas tout, il me dit qu’à un moment donné le chariot rentre dans un tunnel où il fait noir complet et ralenti comme-ci c’était la fin, une fois sorti c’est terminé, tout le monde descend, MAIS NON ! Il a eu droit à une accélération soudaine et dès la sortie du tunnel c’est redescente de malade – faut avoir le cœur bien accroché !

ON VA FAIRE LE “BATEAU PIRATE” DE PIZZA L.A ENSEMBLE…

… qui prend juste le concept d’aller de gauche à droite, sauf qu’il rajoute “tourner sur soi-même” donc on se retrouve face au sol, face au ciel, sur les côtés ; bon, on voit le Fuji au moins, 1 seconde puis le sol, puis de nouveau 1 seconde, puis le parc, puis encore 1 seconde et aaaaah le ciel !!! Haha, à nous de regrouper nos souvenirs pour avoir une longue vue sur le Fuji !

Il rigole ! Melvin rigole ! Et donc ça me fait marrer, mais je sais comment il supporte les manèges maintenant !


16H15, IL EST TEMPS DE PARTIR…

… (le rdv au bus est à 16H30), la prof nous retrouve encore, elle n’avait pas croisé Melvin, alors HOP on refait une photo, mais ensemble ce coup-ci – lui qui n’aime pas çà. Après çà, on repasse par le village Français, avec la librairie Adrieeeeenne !! et la boutique de souvenirs, mais on n’a rien acheté (ouais !!! On n’est pas des pigeons !).

17H, RETOUR EN BUS…

… arrivé à Suidôbashi vers 19H15 (avec la pause pipi sur une aire de repos), au revoir tout le monde ! À Mardi !

Je vais manger vite fait au Mcdo, puis retour à la maison. Fatigué après une pure journée, je m’écroule.


Merci Kudan pour cette belle sortie ! Une idée géniale !!!

Voilà le parc !


– 22/02/2020 –

Debout à 11H, petit-déjeuner brioches Nutella et confiture + céréales – on se fait plaisir – et je pars en vadrouille ; Dimanche / Lundi seront fériés, c’est l’anniversaire du nouvel empereur, donc mieux vaut profiter aujourd’hui pour les achats !


DIRECTION EBISU :

Pour 2 magasins d’appareils photo, Mitsubado Camera et GT Camera ; la première peut développer les pellicules en 1H, ça m’intéresse et ça n’a pas l’air d’être très cher (en tout cas moins que Yodobashi et comme çà je soutiendrais une boutique indépendante!), à la deuxième boutique je prends une pellicule Fuji Business 100 – en faire avec l’application FIMO sur mon portable m’a donné l’envie de la tester pour de bon et à 420 yens, je ne vais pas me ruiner !

Ebisu est sympa comme quartier, c’est un peu comme Suidôbashi, mais légèrement plus animé, avec pareil, des restaurants partout et cette sensation de ne pas être à Tokyo, la ville mouvementée.


JE CHERCHE LA BOUTIQUE TRAVELER’S FACTORY À NAKAMEGURO

… je galère un peu avec les petites rues – au moins ça me permet d’apprécier du street-art ! Eh oui, il y en a aussi à Tokyo ! Mais je la trouve ENFIN ! J’ouvre la porte et là on m’accueille avec un énorme sourire, je me dis que c’est l’hospitalité Japonaise, mais là c’est vraiment un TRÈS GRAND SOURIRE ! Le temps de réaliser que dans les enceintes était diffusé THE WHO (“Happy Jack”) et comme j’ai ma casquette du groupe sur la tête, la coïncidence était trop belle ! MEILLEURE BOUTIQUE DE TOKYO ! C’est décidé ! Je suis ici évidemment pour me procurer un Traveler’s notebook. On achète la couverture en cuir (noire, brune ou camel) puis ce qu’on veut y mettre à l’intérieur : carnet de notes, pochettes transparentes pour cartes, pièces et billets, agenda au mois, à la semaine, carnet de dessins, stickers etc. du tout en un pour nous accompagner partout ! On peut également le faire personnaliser en y inscrivant nos initiales, faire un tampon perso, rajouter une babiole sur l’élastique ; les possibilités sont nombreuses. J’en ai pour environ 4000 yens, la vendeuse me dit qu’elle me fait une remise de 10 % parce que j’ai une casquette des WHO ! HAHAHA ! SYMPA ! MERCI ! (en fait elle ne me fait pas payer la taxe!). Je reviendrais quand j’aurais besoin de recharges en carnet (64 pages ça se remplit vite!).


DIRECTION SHIBUYA :

Magnet by Shibuya109 visité, Mugiwara Store également, j’ai essayé de gagner une figurine du premier coup comme le Fratello l’avait fait l’année dernière – merci pour Ace – mais non, je n’ai pas eu sa chance ! Tant pis, je n’insiste pas. Je vais à la librairie Kinokuniya, je regarde s’ils ont du Jack Kerouac, je n’en voit pas ; il faut mettre ses leçons en pratique, je vais demander à une vendeuse s’ils ont des livres de Kerouac – je sais qu’ils n’en ont pas, mais c’est pour m’entraîner – elle revient bredouille en s’excusant.

JE VAIS AU LOFT

… pour aller m’acheter des stylos noir, rouge et bleu (vive la marque UNI!) et là, à ma gauche, alors que je suis au rayon des carnets, se déroule une scène surréaliste : une fille est en train de larguer son mec, une Japonaise qui parle un très bon Anglais et justement un Anglais à l’accent bien prononcé. Tout çà dans le calme, il n’y a aucun cri de furie, aucun grand geste, non, je remarque même que personne ne les remarque ! En même temps, ils parlent en Anglais… Ce qu’elle lui dit, en résumé, vite fait : “Tous les 2 on sait ce qui se passe, on sait où ça va nous mener, inutile de continuer juste pour ton propre plaisir.”, bon, encore un mec qui est avec une Asiatique juste pour être avec une Asiatique ? Je ne sais pas, mais c’est clairement l’impression que j’en ai eu… le pauvre, j’espère qu’il ne fera pas de conneries après, qu’il ne pense pas aux rails… Ils partent chacun de leur côté, le gars est à 2 doigts de craquer devant elle, mais ne le fera pas. PUTAIN MAIS QU’EST-CE QUE JE VIENS DE VOIR BORDEL ?! Une rupture au milieu de centaine de personnes dans une grande papeterie ; je n’ai pas signé pour çà moi ! Ça me donne du contenu pour ce blog, çà c’est sûr ! Mais WOW !

Fallait faire la technique de Nick, mec !

Je paye mes stylos et je ressors.

JE ME RENDS AU DISK UNION…

… trouve une version de Quadrophenia des Who en 2 CD séparés – pratique quand tu ne veux écouter qu’un seul des 2, plus besoin de se taper la grosse boîte jewel case bien encombrantes ; c’est la journée The Who ! Dans le magasin, il diffuse dans les enceintes un CD que je connais, je jure que je connais, mais je n’arrive plus à trouver c’est qui bordel ! Il est temps de mettre ses leçons en pratique version 2 : je demande à un des vendeurs c’est qui qui chante (おんがくはだれですか “ongaku wa dare desu ka”), il réagit avec la tête du Japonais “OH ! Il parle Japonais !” et me dit que c’est le LIVE de CURTIS MAYFIELD et là arrive la réaction à l’intérieur de ma tête “MAIS OUIIII PUTAIN !” ; je le remercie et prends le live en rayon + le premier album de Tricky Maxinquaye et je vais payer les 1200 yens pour le tout – j’adore toujours autant ces prix et l’état quasi neuf des CD japonais ! En plus j’avais complètement oublié, mais on est Samedi et qui dit Samedi à Disk Union, dit réduction ! Et ça rime, et ça fait grand plaisir les -10 %!


17H, JE DÉCIDE DE RENTRER.

Au grand carrefour devant la gare, un jeune Américain – grand blond, cheveux longs, typé surfeur en T-Shirt / Short, bien excité voit 2 japonaises faire une photo au milieu de tout le monde, les rejoint et agrippe la Japonaise qui posait – bon elles ont rigolé, tant mieux, mais fait çà chez toi aux USA et t’es bon pour avoir un procès désormais !

Soirée au calme à la casa puis session Skype avec les parents et le Fratello – 1H17 d’échanges, de rigolades et d’informations.

Je mets mes nouveaux CD dans ma collection virtuelle sur Discogs, je réponds aux commentaires sur les précédents articles du blog et regarde quelques vidéos YouTube de KingJvpes.

Au lit !



– 23/02/2020 –

De nouveau debout à 11H, la journée sera à la maison, de toute façon aujourd’hui et demain c’est férié donc pas besoin de tenter sa chance dehors, il doit y avoir pas mal d’endroits fermés.

Je déjeune puis je regarde la nouvelle vidéo de Lintaro pour son GR Project, ce coup-ci, il est à Londres avec Sean Tucker (un grand, lui aussi!).


Je mets en place mon traveler’s book :

  • pochette transparente
  • carnet de notes, papier blanc
  • carnet papier kraft
  • carnet de notes, papier crème

Je remplace l’élastique noir pour fermer, par un rouge (rouge et noir, c’est tellement beau!).


Héhéhé, ça grince au plafond ! Le couple d’au-dessus doit bien se faire plaisir les petits cochons ! Ou ils sont en train de sauter sur leur lit comme des gamins ?!…… NOOON ! Ça baise et puis c’est tout !


Et le couple de Chinois d’à côté qui passe l’aspirateur à 22H ! Ça c’est du respect !


Dimanche normal, repos, session révisions (Kanji, ça faisait un petit temps que je n’en avais pas fait sérieusement), soirée pépère sur l’ordi.




(*) Comme souvent dans mes récits, les prénoms sont évidements changés (respect de la vie privée, c’est toujours important !).