THE WHO – THE WHO BY NUMBERS

THE WHO – THE WHO BY NUMBERS

6 octobre 2019 0 Par Beckuto Vongola

Chronique également publiée sur le Webzine XSilence.net


01. THE WHO

02. THE WHO BY NUMBERS.

03. Enregistré en Avril/Mai 1975,

04. Sorti en Octobre 1975.

05. Pete, Roger, Keith & John,

06. Nicky Hopkins de retour au piano.

07. Comme le numéro de l’album.

08. Pochette signée John Entwistle,

09. Il ne sera jamais payé.

10. Comme le nombre de pistes.

11. DÉBUT DE LA FACE A

12. “SLIP KID”

13. Intro percu’ (une cowbell!) et clap-clap.

14. Le piano qui mène la danse comme un riff de guitare.

15. Le groupe tout en retenue, classe,

16. Avec quand même un sentiment d’avoir envie d’en découdre.

17. Rythmes coupés,

18. Roger hargneux,

19. Harmonies vocales,

20. Guitare de Pete justement posée,

21. Keith & John font le boulot,

22. C’est l’échauffement (rare pour un album des Who).

23. “HOWEVER MUCH I BOOZE”

24. De la Country-Rock ?!

25. Oui, mais qui envoie tout de même !

26. Il faut garder la “patte WHO !

27. Pete au chant,

28. Normal ça parle de ses problèmes d’alcoolisme…

29. Puis Roger ne voulait pas la chanter pour ne pas y être associé…

30. P’tite bite va !

31. Pete conscient du diable qui l’habite,

32. Semble dépressif,

33. A avoué avoir eu beaucoup de mal à écrire les chansons pour ce disque,

34. Syndrome de la page blanche…

35. Pete reste Pete,

36. Un génie !

37. Pete, John, Keith, tous jouent parfaitement,

38. Alors que Keith était toujours dans la merde, physiquement parlant…

39. On en reparle plus bas.

40. Roulement de batterie,

41. Basse vrombissante,

42. Le côté électrique bien appuyé de la basse d’Entwistle qui va devenir de plus en plus puissant,

43. Pete faisant des merveilles à la gratte ;

44. Cette chanson aurait pu être un classique de leur répertoire,

45. Il aurait fallu vraiment la défendre en live,

46. Et que le public accroche à une chanson aussi noire lyriquement.

47. “SQUEEZE BOX”

48. La blague qui devient un tube aux États-Unis…

49. Bah oui, ils adorent la Country (et le sexe) !

50. Roger ne veut pas chanter sur l’alcool, mais sur une poitrine de femme c’est OK…

51. Pervers va !

52. Sympa comme exercice de style,

53. Ils sortent banjo et accordéon,

54. Mais ça manque carrément de couille !

55. Le groupe fait le minimum syndical.

56. “DREAMING FROM THE WAIST”

57. Les Who qu’on aime,

58. Qui se donnent.

59. John masturbe sa basse, pour notre plaisir auditif,

60. Keith gangbang sa batterie,

61. Pete domine et fait cracher un putain de solo à sa gratte,

62. Roger est rageur et doux à la fois.

63. J’aurais aimé atteindre le point 69 pour cette baise sonore,

64. Mais tout est dit.

65. Grosse performance.

66. “IMAGINE A MAN”

67. Ça aurait pu être juste la belle guitare acoustique de Pete

68. Et cette voix frissonnante de Roger,

69. Le morceau aurait été d’une beauté !

70. Mais Keith s’amène de temps en temps,

71. (accompagné de douces harmonies vocales)

72. Sans faire le clown,

73. Très professionnel,

74. Très juste,

75. On entend également Nicky Hopkins et ses délicates notes de piano

76. Et on a là l’une des plus belles chansons du groupe.

77. Parfois ce n’est pas con d’en rajouter juste un tout petit peu.

78. LA FACE B PEUT DÉMARRER.

79. “SUCCESS STORY”

80. John Entwistle à l’écriture

81. Et au chant.

82. Droite dans ta face !

83. Du Entwistle classique,

84. Mais toujours autant efficace et percutant.

85. Daltrey s’invite également au chant,

86. 2 grosses voix qui se marient bien,

87. “Ouaiiiis on a de grosses boules !!”

88. Oui, mais Entwistle reste le plus grave et le prouve dans un pont finement construit.

89. Rock simple, classique, bien écrit,

90. Mais sans grande surprise

91. Malgré un Moonie assez joueur avec son rythme derrière les fûts.

92. “THEY ARE ALL IN LOVE”

93. Roger fait un “prout” avec sa bouche…

94. Tout est dit, non ?

95. “BLUE, RED AND GREY”

96. Pete Townshend presque seul

97. Avec son Ukulélé…

98. Eh beh, je ne l’avais pas vu venir celle-là !

99. Entwistle qui l’accompagne au cor.

100. Sacrée surprise.

101. Et bonne surprise !

102. Bon, pour le coup ça ne fait pas très The Who,

103. Mais je préfère ce genre de récréation,

104. À la ballade moisie qui la précède…

105. Vous connaissez Ukulele Songs ?

106. L’album d’Eddie Vedder ?!

107. Le chanteur de Pearl Jam !

108. Le gros fan des Who !!!

109. Bah, maintenant vous comprenez peut-être une des raisons pour laquelle il a fait ce disque.

110. Cette chanson a dû le marquer.

111. Si si, j’en suis sûr !

112. “HOW MANY FRIENDS”

113. Pas de riff de guitare,

114. Juste Townshend qui joue solo dans son coin dès le début,

115. Et ça va durer tout au long du morceau…

116. Le pire ?

117. C’est extrêmement efficace !

118. Le gars n’est pas fou, il sait qui le soutient.

119. Le groupe est juste parfait derrière,

120. Toujours avec ce magnifique piano d’Hopkins,

121. Keith au beau fixe,

122. John et ses doigts magiques,

123. Roger passionné,

124. Aiguë ou grave, la voix de ce mec est toujours juste.

125. Évidemment l’écriture de Townshend y est pour beaucoup,

126. Mais sans les autres gars au complet,

127. On n’aurait pas eu une telle proposition !

128. Encore une réussite,

129. Mais jamais défendue en live…

130. Bande de cons va !

131. “IN A HAND OR A FACE”

132. Riff dans ta gueule,

133. Jeu simpliste,

134. Mais malin de la part de Keith sur les couplets

135. Et roulement classique pour les refrains,

136. John qui est John,

137. C’est un Dieu,

138. Que voulez-vous que je dise de plus ?!

139. Clôture parfaite,

140. Dernier coup de poing.

141. ALBUM PLUS “SIMPLE”

142. Allant vraiment à l’essentiel,

143. En gardant la touche The Who

144. Et s’autorisant des sorties de route, avec ou sans dérapages.

145. Keith Moon un peu affaibli,

146. Toujours grand et au-dessus du lot,

147. Mais avec un jeu un peu moins fou.

148. Pete Townshend combat ses démons et se livre librement.

149. Album torturé.

150. Album soigné.

151. Comme le nombre de points à relier sur l’Artwork.

17 / 20

INFOS :

Label : Polydor Records

Sortie : 18 Octobre 1975

Site Officiel : The Who

TRACKLIST :

  1. Slip Kid
  2. However Much I Booze
  3. Squeeze Box
  4. Dreaming From The Waist
  5. Imagine A Man
  6. Success Story
  7. They Are All In Love
  8. Blue Red And Grey
  9. How Many Friends
  10. In A Hand Or A Face